SCH – Poupée Russe (Paroles)

SCH – Poupée Russe (Paroles)

Paroles SCH – Poupée Russe

[Couplet 1]
Hier je t’ai offert un verre, je voulais baiser ta femme, ouais
J’ai deux chaussettes Nike pour rentrer dans ta XXX
Merci, merci, j’ai garé le Mercedes juste devant le tiercé
Demain je ferai Bercy
J’connais le mac et la taimp, le tueur de la taupe, 1-3 ça ue-t gratos
Oh, plata, plata, plata, j’les foure gentillement, pété, j’souris rhené
T’as pas de reum, on va attacher la tata
J’ai regardé la face, leur verre XXX
Tires pas la tronche mon pote, nous on vient t’aider
Whisky, Jack, XXX, la marque du bronzage
P’tite tasse-pé m’suce, suce, dix gus en moi comme dans une poupée russe
Moyens physiques et logistiques, deux Glocks qui pendent à mes bretelles
J’fous mon Bénélite dans l’étau, j’le scie pour vous charcler d’un peu plus près
Trente six millions d’amis à dos, on serait locataires si on les avait gardés
J’transpire, j’dors mal, mon son fait des bulles, j’pense au pire
Ça conspire, c’est normal, j’en ai trois en platine, ça les fait cuir
J’vais me nourrir de leur haine pour survivre
J’vais mourir debout, c’est pas pour rire

[Refrain]
J’ai roulé ma bosse, c’est nous la vermine
Une arme, un trois quart Hugo Boss (2 Pac)
J’suis là ou ça tire
Y’a pas plus faux qu’un smile, pas plus vrai qu’un homicide
La vie c’est une villa, deux gosses ou dix putes dans la berline Berline
Le truc c’est de se pointer à l’heure, j’suis jamais en retard
(Jamais)
Faut qu’une femme pour ruiner un homme (son coeur)
Pour toi, j’en ai deux (chargeurs)
J’rêvais de pleins de fric dans des sacs (tous noirs)
Aujourd’hui on a tout (bien plus)
J’vois la traîtrise dans ton regard, j’ai pas le moindre doute (c’est sûr)

[Couplet 2]
Démarre la cammionette, j’ai faim, prépare le barbecue
Dans ta bouche, la parole des autres, on est au top, t’es qu’une putain d’marionnette
J’aime les culs, je laisse passer les femmes
Rien que tu les écarte, t’es l’arnaque du siècle
J’aime le cuir qu’il y a dans l’habitacle, le tableau de bord, les sièges couleur café crème
Dans la rame, y’a deux, trois vandales, ils vont poser au spray le mot « homicide »
Vu que la mort d’un homme, c’est un drame, celle d’un million, une statistique
Ma go est maquillée, ma caisse aussi, je sais qu’il y’a aucun soucis
T’es pas si chaud, à croire ce qu’à dit ta pussy toi, tu t’es adouci
J’suis pueblo comme El XXX, j’étais en manif’ de printemps, Maintenant c’est l’argent de la société qui paye nos vacances en été (Mathafack)
Tous les terrains, tous les rrains-té, glock sur les R1, sur les RR
Ça fait deux ans, j’leur met QLD, j’sors du fer, doucement la portière

[Refrain]
J’ai roulé ma bosse, c’est nous la vermine
Une arme, un trois quart Hugo Boss (2 Pac)
J’suis là ou ça tire
Y’a pas plus faux qu’un smile, pas plus vrai qu’un homicide
La vie c’est une villa, deux gosses ou dix putes dans la Berline
Le truc c’est de se pointer à l’heure, j’suis jamais en retard (jamais)
Faut qu’une femme pour ruiner un homme (son coeur)
Pour toi, j’en ai deux (chargeurs)
J’rêvais de pleins de fric dans des sacs (tous noirs), aujourd’hui on a tout
J’vois la traîtrise dans ton regard, j’ai pas le moindre doute (c’est sûr)
Le truc c’est de se pointer à l’heure, j’suis jamais en retard (jamais)
Faut qu’une femme pour ruiner un homme (son coeur)
Pour toi, j’en ai deux (chargeurs)
J’rêvais de pleins de fric dans des sacs (tous noirs), aujourd’hui on a tout
J’vois la traîtrise dans ton regard, j’ai pas le moindre doute (c’est sûr)

LAISSER UN COMMENTAIRE