Après quatre ans d absence depuis la sortie de « 

Après quatre ans d’absence depuis la sortie de « Pressée de Vivre », et en attendant la sortie officielle de son nouvel album « Coup de Folie », Léa Castel nous fait découvrir le teaser de « Larguer les amarres”, premier extrait de son nouvel album, mis en radio le 24 avril prochain.

Découvrez la vidéo du teaser de « LARGUER LES AMARRES » 1er extrait de son nouvel album « COUP DE FOLIE » :
[jwplayer mediaid= »15120″]

Léa Castel : Larguer les amarres, premier extrait de son nouvel album

2 COMMENTAIRES

  1. Quand la vie me ______
    que j’ai tout fait broie du noir
    quand le stress colle à mes pas
    dès le matin jusqu’au soir
    que les jours deviennent des mois
    emportant tout mon espoir,
    besoin de toi

    Je m’enfuis loin de tout ce qui me noie
    et qui m’empêche de rêver
    car la vie me tend les bras
    grand besoin d’en profiter
    mes peines redeviennent espoirs
    la joie brûle au fond de moi,
    besoin de toi

    Et je m’envole vers tes yeux vers tes bras
    loin de ceux qui ne voient pas
    que la vie a des couleurs
    et j’met les voiles,
    j’ai larguer les amarres
    besoin de croiser l’espoir
    pour chasser mes idées noires

    Quand ton soleil brille pour moi
    je retrouve le bonne humeur
    Dans tes ____ mes tracas
    Je ne sens plus passer les heures
    Je ne veux plus connaître cette peur
    qui consume et brûle mon coeur,
    Besoin de toi

    Je m’enfuis loin de tout ce qui me noie
    et qui m’empêche de rêver
    car la vie me tend les bras
    grand besoin d’en profiter
    mes peines redeviennent espoirs
    la joie brûle au fond de moi
    J’ai besoin de toi

    Et je m’envole vers tes yeux vers tes bras
    Loin de ceux qui ne voient pas
    que la vie a des couleurs
    Et j’mets les voiles,
    j’ai larguer les amarres
    Besoin de croiser l’espoir
    Pour chasser mes idées noires (x2)

  2. Quand la vie me dicte ses lois
    Que j’étouffe et broie du noir,
    Quand le stress colle à mes pas,
    dès le matin jusqu’au soir.

    Que les jours deviennent des mois
    Emportant tout mon espoir, besoin de toi.

    Je m’enfui.. Loin de tout ceux qui me noient
    et qui m’empêchent de rêver.
    Car la vie me tend les bras, grand besoin d’en profiter.
    Mes peines rediennent espoir, la joie brûle au fond de moi, besoin de toi.

    Et je m’envole, vers tes yeux, vers tes bras, loin de ceux qui ne voient pas;
    que la vie a des couleurs.
    Et j’mets les voiles, J’ai largué les amarres, besoin de croiser l’espoir,
    pour chasser mes idées noires.

    Quand ton soleil brille pour moi, je retrouve la bonne humeur.
    Dans tes eaux filent mes tracas, je ne sens plus passer les heures.
    Je ne veux plus connaître cette peur, qui consume et brule mon coeur
    Besoin de toi

    Je m’enfuis loin de tout ceux qui me noient, et qui m’empêcheent de rêver.
    Car la vie me tend les bras, grand besoin d’en profiter.
    Mes peines rediennent espoir, la joie brûle au fond de moi j’ai besoin de toi !

    Et je m’envole, vers tes yeux, vers tes bras, loin de ceux qui ne voient pas;
    que la vie a des couleurs.
    Et j’mets les voiles, J’ai largué les amarres, besoin de croiser l’espoir,
    pour chasser mes idées noires.

    Et je m’envole….

    je m’envole, vers tes yeux, vers tes bras, loin de ceux qui ne voient pas;
    que la vie a des couleurs.
    Et j’mets les voiles, J’ai largué les amarres, besoin de croiser l’espoir,
    pour chasser mes idées noires.

Comments are closed.