Booba : sa première apparition dans le rap avec La Cliqua !

artworks-000081540709-coczjs-t500x500

Nos confrères du site L’Abcdrduson.com ont retrouvé la première apparition de Booba sur un morceau en featuring avec La Cliqua que vous pouvez découvrir ci dessous, le titre date de 1994 et le passage de B2O commence à partir de 3 minutes 23.

Le rap hexagonal jongle depuis toujours avec ces “si” qui l’auraient prétendument grandi. Ah si Time Bomb n’avait pas explosé, si 45 avait su regarder devant, si Secteur Ä avait perduré… Et si ce rap français a aujourd’hui tendance à regarder dans le rétroviseur, à parfois se laisser bercer par une nostalgie qui rassure les uns et irrite les autres, ce n’est pas tant la démonstration d’un présent qui serait moribond mais plutôt la preuve qu’un héritage est bien né. Le rap en français a désormais une histoire. Avec ses succès, ses échecs et ses multiples destins qui ont parfois basculé au détour d’un choix, d’une rencontre, d’un détail.

En 2006, dans le livret de son troisième essai en solitaire Ouest Side, Booba remerciait Gué-Gué – Egosyst – de lui avoir appris à rapper. Il est communément raconté que Booba a débuté en dansant pour La Cliqua avant de poser ses premiers couplets aux côtés des Sages Poètes de la Rue. L’Histoire – en général – a de plaisante qu’après s’être écrite, elle se déchiffre. Et, là encore, tout ne tient souvent qu’à quelques détails. Par un hasard sans doute un peu provoqué, nous avons remonté le temps jusqu’à l’été 1994. Ce jour-là, dans la cave du mythique magasin Ticaret, La Cliqua naissait et Booba avec. Retour à Stalingrad, vingt ans après, à l’époque où chaque instant était conçu pour durer. (Lire la suite : www.abcdrduson.com/blog/2014/06/bo…remier-morceau/)

Restez connectés sur 13OR-du-HipHop, rejoignez notre page facebook 13or-du-hiphop et notre compte Twitter @13or_du_hiphop et Google + 13orduhiphop pour suivre l’actualité du rap francais.

6 COMMENTAIRES

  1. Putain. Du bon son rien a voir avec le rap de merde d’aujourd’hui. A pars quelques uns ( non c’est pas ceux au quelle tu pense) le rap est mort

Comments are closed.