Un élu UMP déclare la guerre au rap et demande une censure des textes

Un élu UMP déclare la guerre au Rap et demande leur censure !

L’élu UMP, Eric Doligé vient de demander dans une lettre adressée au premier ministre, Manuel Valls des mesures contre les rappeurs français qui selon lui incite au meurtre et à la haine” avec comme cible les groupes de rap Sniper, le Ministère Amer ou encore Lunatic.

Eric Doligé dénonce notamment les textes des morceaux de rap “qui circulent sur le net ou sont en vente en toute légalité” et il cite les paroles du Ministère Amer “J’aimerais pouvoir brûler Panam au napalm sous les flammes façon Vietnam” ou encore de Lunatic l’ancien groupe de Booba “J’rêve de loger dans la tête d’un flic une balle de Glock”.

Voici un extrait de sa lettre au premier ministre :

“Vous trouverez dans ces propos une partie de ce que nous avons vécu durant des jours insupportables. Tous les actes y sont décrits dans le détail et les textes incitent des populations à passer à l’acte.”

“Vous-même, le ministre de l’Intérieur et le ministre de l’Éducation nationale ont employé des mots forts, utilisé des formules montrant la volonté de surveiller les sites internet, de ne tolérer aucune bavure verbale, ni aucune incitation à la haine, au racisme ou à la violence”

“Je ne peux m’empêcher de ressentir comme un double langage, la violence verbale, l’incitation à la haine et à la violence, puisqu’il autorise des provocations insupportables conduisant nécessairement à des dérives”.

“Je souhaiterai savoir quelles mesures vous envisagez pour faire cesser cela au plus vite et pour poursuivre ceux qui incitent à la haine et à la violence”.

Restez connectés sur 13OR-du-HipHop, rejoignez notre page facebook 13or-du-hiphop et notre compte Twitter @13or_du_hiphop et Google + 13orduhiphop pour suivre l’actualité du rap francais.

5 COMMENTAIRES

  1. L’UMP qui déclare la guerre aux rappeurs c’est pas du nouveau, et ce n’est d’ailleurs pas la première fois que le Ministère A.M.E.R. et Lunatic sont inculpés d’incitation à la haine …

  2. Ouais et en plus ils commencent a censurer quelques sons que j’ai entendu comme sinik. FOUTEZ la paix au rap , il va déjà assez mal comme ça

  3. C’est vrai que l’état ne nous casse pas déjà assez les couilles avec la fameuse liberté d’expression suite au attentats de Charlie Hebdo ?
    Déjà que c’est de pire en pire le rap, si les classics se voient censuré….
    “C’est du constat d’urgence, on appelle a l’aide”
    C’est ce que disent les vrai rappeurs, l’état veux juste esquiver le faite d’aider les banlieues, et préfèrent contourné des thunes comme en saine saint Denis …

Comments are closed.