Macron projette de faire une deuxième journée travaillée sans être payée

Macron projeter de faire une deuxième journée travaillée sans être payée

Quasiment un an après sa prise arrivée au pouvoir en tant que président de la république, le chef de l’État Emmanuel Macron a accordé ce dimanche soir une interview exclusise à BFMTV, RMC et Mediapart.

A cette il a expliqué ses actions au peuple français, il s’est notamment exprimé sur la mise en place d’une deuxième journée travaillée sans être payée, “Aujourd’hui nous devons refondre en profondeur notre fiscalité locale. On va la recomposer pour la répartir entre les communes, les départements et les régions”, a-t-il déclaré avant d’ajouter “Oui, on a demandé un effort pour pouvoir justement réussir à baisser les cotisations sociales salariales de tous les travailleurs de France pour que le travail paye mieux”.

Comme nouvelle source de financement, le chef de l’État a avoué réfléchir à une deuxième journée de solidarité, “Est-ce que ça a bien marché la dernière fois ? Je ne suis pas contre, je pense que c’est une piste intéressante, il faut la regarder”, a-t-il commenté en précisent que cela pouvait bien être une option.