Flynt – Joga Bonito (Clip)

Flynt - Joga Bonito (Clip)

Flynt est de retour avec le clip du morceau ‘Joga Bonito’ premier extrait de son nouvel album qui sortira à l’automne 2018, le single est produit par Dark Factory.

Joga Bonito, pour le fan de foot qui se respecte, ces cinq syllabes évoquent d’emblée une philosophie brésilienne basée sur l’amour du beau jeu, l’alliance de la technique, de l’efficacité et du plaisir.

Flynt est là où on ne l’attend pas, refusant de rester sur ses acquis, sortant de sa zone de confort, avec toujours la même exigence lyricale et une sincérité qui ne trompe pas, production et flow d’actualité, sans tomber dans le jeunisme, Flynt affirme sa position de Tonton avec l’énergie d’un rookie, à l’image de son album.

Paroles Joga Bonito de Flynt :

J’entends déjà les critiques, je m’en bats les couilles
Comme si j’leur devais quelque chose, vas-y fais ta vie cousin
Souvent tes ennemis sont à 1 couplet de distance
J’aime la tendance je suis là depuis sang d’encre
Je me demande ce qu’ils deviennent
J’ai construit ma légende avec le 1er album
J’ai fait construire avec le deuxième
Je fais des eus tu fais des vœux
Carré de pelouse à mon nom
Viens faire la bise à tonton j’suis toujours le plus frais des deux
Je n’arrête pas les carrières je les inspire
Ils ont fait écouter la radio à mes gosses au centre de loisirs donc j’ai dû les désinscrire
Infidèle comme le public
J’opère sur mes rimes au bistouri
Depuis l’industrie du clic des montagnes accouchent d’une souris
Entre stupeur et fou rire quand j’les entends té-chan
Ils représentent des chiffres je représente des gens
Toujours très peu de concurrence dans ma catégorie
Ma carrière sera longue comme l’affaire Grégory

Je suis celui qu’il faut connaître si tu prétends t’y connaître
Je suis celui qu’il faut connaître si tu prétends t’y connaître
Ils sont trop beaux pour être honnêtes je suis trop honnête pour être aussi beau
Je suis celui qu’il faut connaître au micro lyrical Joga Bonito

Ils font leurs preuves sur Youtube, j’ai fait les miennes sur scène
Ils font des clips moi du rap on n’a pas le même job pas le même succès
Rien à foutre de la fête de la musique je taffe demain
J’ai fui l’industrie car elle me révulsait
J’suis dans l’rap comme j’suis dans la salle de bains
Rescapé des années 90
Baggy bipper teddy en cuir triple XL
Je crois en l’âge d’or du rap français
Comme je regrette le minitel
J’éloigne mes enfants du poste pour ne pas avoir à les emmener voir un pédo-psy
La vie de rue influence le rap j’écris comme si l’inverse était vrai aussi
Fidèle à mes couleurs comme De Rossi
Je gagnerai sûrement mieux ma vie autrement
J’ai rien contre ceux qui veulent plaire aux p’tits tant qu’ils ne nuisent pas à leur comportement
Leurs plumes sont plus ou moins éphémères
Un jour la mienne sera la doyenne
J’pourrai créer un nouveau t-shirt toutes les 4 mesures en moyenne
J’ai l’art et la manière
Ils voudraient danser sur les boîtes noires de ma carrière
Incontournable répertoire
C’est l’alphabet qui nous sépare

Je suis celui qu’il faut connaître si tu prétends t’y connaître
Je suis celui qu’il faut connaître si tu prétends t’y connaître
Ils sont trop beaux pour être honnêtes je suis trop honnête pour être aussi beau
Je suis celui qu’il faut connaître au micro lyrical Joga Bonito

Auteurs :
Grégory.K : Responsable, développeur web, administrateur et éditeur, le gérant du site www.13or-du-hiphop.fr, autodidacte adepte de rap français depuis les années 90 également en charge des réseaux sociaux, Twitter, Facebook.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.