Aya Nakamura : “On m’a demandé de blanchir ma peau”

Aya Nakamura :

Alors que Aya Nakamura fait un carton avec son nouvel album ‘Nakamura’, elle a accordé un entretien au célèbre magazine américain The Fader qui a déjà interviewé le groupe PNL ou encore MHD récemment.

“Aya Nakamura change les règles rigides de la France, magnifiquement” titre le magazine dont elle fait la couverture de la version papier, Aya Nakamura s’exprime dans cet entretien sur son parcours du Mali à Aulnay-Sous-Bois et également sur la place des femmes noires dans le monde de la musicale.

« J’avais du mal à trouver un job, je chantais tout le temps. Mes sœurs et mes amis n’en pouvaient plus, mais me conseillaient quand même d’aller en studio pour enregistrer mes propres chansons. Je ne savais absolument pas comment m’y prendre, mais grâce à des amis, j’ai pu louer un studio » a-t-elle confié.

« Je ne veux pas me plaindre, mais je ne vais pas mentir non plus, ça a été très dur pour moi d’arriver où j’en suis et c’est dur d’être une femme noire dans cette industrie. Les gens me demandaient de blanchir ma peau ou de porter du fond de teint clair pour essayer de plaire à plus de monde, mais cela ne m’a pas stoppé. Je ne veux pas être une victime », a révélé Aya Nakamura dans les colonnes de Fader.

« Je dépose toujours ma petite fille à la crèche le matin comme tout bon parent. J’essaie de rester concentrée. Mais les gens me prennent plus au sérieux maintenant » a-t-elle également expliqué.

Source : Article Fader : Aya Nakamura is flipping France’s rigid rules, beautifully. By Christelle Oyiri.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.