Booba : sa sœur balance sur lui, « Il n’a jamais vécu en cité, ses parents avaient de l’argent »

Booba : sa sœur balance sur lui, « Il n’a jamais vécu en cité, ses parents avaient de l’argent »

En pleine embrouille avec Kaaris concernant l’organisation de leur combat de MMA qui pourrait finalement être annulé suite au refus des termes du contrat de ce dernier, Booba fait la Une de la presse cette semaine avec l’organisation de cet événement relayé dans tous les médias, Closer s’est notamment intéressé à la demi-soeur du rappeur pour l’interviewer.

Vanessa Yaffa fait plusieurs confidences sur B2O au magazine people et en a profité pour régler ses comptes, celle-ci n’a pas grandi avec l’artiste et est actuellement en froid avec lui mais livre tout de même quelques révélations notamment sur l’enfance du rappeur français.

“Mon frère n’a jamais habité dans une cité ni manqué d’argent, contrairement à Gilles (son frère à elle, Ndlr) et moi. Il a grandi dans la riche commune de Meudon-la-Forêt (92), sous l’aile protectrice de sa maman, Lucie. Elle était institutrice, mais ses parents avaient beaucoup d’argent, ce dont il a toujours profité ! Petit, il avait même son cheval !” a-t-elle déclaré.

Vanessa s’est également exprimée sur l’incident avec Booba lorsqu’elle souhaitait avoir des places pour son concert à la Paris La Défense Arena, “Il m’a humiliée devant mes quatre enfants. Tous se faisaient une joie d’aller applaudir leur tonton sur la scène du Paris La Défense Arena, à Nanterre. N’ayant pas réussi à obtenir de places, je lui ai téléphoné. ll n’a jamais décroché, ni répondu à mes SMS” a-t-elle confié avant de finalement se rendre à l’hotel de son frère mais “Monsieur n’a même pas daigné descendre de sa chambre, ne serait-ce que pour saluer mes enfants, dont 3 qu’il n’a encore jamais vus ».

Le DUC n’a pas encore commenté les déclarations de Vanessa Yaffa mais Kaaris n’a pas manqué de partager une copie d’écran de l’article du site Closer sur son compte Instagram.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.