Aya Nakamura lassée d’expliquer ses textes : “Je ne parle pas comme une gogole”

Aya Nakamura lassée d'expliquer ses textes : Je ne parle pas comme une gogole

Vendredi dernier lors de la cérémonie des Victoires de la Musique, nommée dans la catégorie chanson originale et Album de musiques urbaines, Aya Nakamura n’a remporté aucun prix mais s’est tout même fait remarquer avec sa performance sur scène lors de l’interprétation en live de son tube “Djadja” extrait de son album intitulé Nakamura.

Un album paru au mois de novembre dernier dont Aya Nakamura assure toujours la promotion et a récemment accordé une interview au journal Libération dans laquelle elle s’est exprimée sur son vocabulaire en réponse aux fréquentes questions posées par les journalistes notamment concernant les mots “Djadja” ou “Catchana” que la chanteuse est lassée d’expliquer lors de différentes entretiens.

“Je parle pas comme une gogole pourtant. Y a des rappeurs, ils inventent bien pire. Ce qui étonne, c’est le fait que je sois une fille. Je l’ai déjà dit ! Pourquoi il faut que je le redise ?” a-t-elle expliqué avant de préciser “Quand une femme donne son avis, on ne l’écoute pas. Quand l’homme parle, on se dit qu’il a raison, même quand son idée est débile”.

6 COMMENTAIRES

  1. Mademoiselle nakamura j ai une fille de 5 ans trisomique qui est scolarisée en cycle classique et qui parle très correctement avec une soif d apprendre. Le pire c’est qu elle connaît vos chansons par coeur et qu avec votre cliché sur les “gogoles” dont j aimerais connaître votre définition je vais devoir lui expliquer qu elle va devoir changer de registre musical… Je vous souhaite de la rencontrer un de ces jours et qu elle vous fasse mûrir un peu car le rayon de soleil que j ai à la maison m apporte plus que les paroles de vos chansons à bon entendeur…

  2. @ Pruvot : tout dépends de votre définition du mot « gogol », pour moi gogol veut tout simplement dire debile ou folle 🤷🏻‍♀️ !

    Jvois pas en quoi votre enfant vient faire dans tout ça… mnt si VOUS considérer votre enfant trisomique de debile le pb est plutôt dans votre interprétation du mot gogol et non de celui de l’artiste !

    Bref, faut changer les mentalités c’est plu si possible d’être autant divisée..

  3. A chaque être humain son interprétation, les interprétations, sont aussi dû a chaque personne selon son environnement, respecter la forme d’expression de chacun en ayant une compréhension positive, et en evitant de voir le mal partout serait peut-être plus appropriée dans ce contexte.
    Malgré tout en tant que chanteuse et interprète il me semble que les personnes qui écoutent tes albums devraient pouvoir avoir une explication sans être forcément rabaissé, car si je ne m’abuse ses auditeurs ont fait ta richesse aujourd’hui ce sont eux qui méritent un minimum de respect de ra part car ce que je dit précédemment et valable dans les deux sens, une autoroute fonctionne dans les deux sens de circulation et en continuant a etre si hautaine tu finiras peut être, je ne te le souhaite pas, ta route seule et dans une seule direction et peut-être pas la bonne.

  4. Bonjour. D’après votre grande connaissance, ça veut dire quoi, Gogol ? Ça vient d’où ?
    Ne cherchez pas l’esquive.
    Votre propos est vexant, blessant. Voire idiot.
    Je vous souhaite de réussir, mais vous n’y arriverez pas par ce chemin dégradant.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.