Notre Dame de Paris : sur l’échafaudage des ouvriers ont fumé avant l’incendie

Notre Dame de Paris : sur l'échafaudage des ouvriers ont fumé avant l'incendie

Les enquêteurs de l’incendie ayant eu lieu à Notre Dame de Paris la semaine dernière auraient retrouvé sept mégots sur le site, la société en charge du montage de l’échafaudage tout autour de la flèche du monument a révélé que des employés n’ont pas tenu compte de l’interdiction de fumer sur ce chantier.

L’entreprise Le Bras Frères a reconnu que des ouvriers ont fumé alors que cela était interdit mais qu’il est impossible que cette négligence soit la raison de cet incendie, un mégot mal éteint ne peut en être l’origine, “il y a des compagnons qui de temps en temps se sont affranchis de cette interdiction et on le regrette” a expliqué le porte parole de la société.

Ce jeudi, les enquêteurs de la brigade criminelle et les spécialistes de l’identité judiciaire ainsi que du laboratoire central de la préfecture vont débuter les constatations puis les prélèvements pour identifier la cause de l’incendie.