Vald a braqué l’industrie musicale : « Ça parle en millions d’euros pour signer un de ses albums ! »

Vald a braqué l'industrie musicale : « Ça parle en millions d’euros pour signer un de ses albums ! »

Vald a fait son retour dans les bacs vendredi dernier avec son nouvel album “Ce Monde Est Cruel” sur lequel il a notamment invité Suikon Blaze AD, SCH ou encore Maes, un projet qui s’est déjà écoulé à 28 556 exemplaires pour les trois premiers jours d’exploitation et dont il a pu obtenir le soutien de Booba, Niska et plus récemment Damso.

Un gros démarrage qui devrait permettre à Vald d’obtenir un nouveau Disque D’Or dès la première semaine d’exploitation de l’album dont le rappeur d’Aulnay-sous-Bois en Seine-Saint-Denis poursuit la promotion et vient récemment d’accorder une interview au journal français Le Monde dans laquelle il s’est exprimé sur son succès.

Lors de cet entretien Vald a notamment expliqué sa phrase « Chaque album est un braquage » extraite du morceau “Dernier retrait”, « Au vu des sommes engagées, j’ai l’impression, en effet, que c’est un braquage. Est-ce que je mérite tout ça ? Des sommes d’argent pareilles ? J’ai peur de faire flipper les lecteurs du Monde et les impôts, mais aujourd’hui ça parle en millions d’euros pour signer un album de Vald… C’est complètement fou. » a-t-il révélé.

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.