Nick Conrad : “Je brûle la France…”, aucune poursuite judiciaire pour son titre polémique

Nick Conrad : Je brûle la France..., aucune poursuite judiciaire pour son titre polémique

Au mois de mai dernier, Nick Conrad avait fait polémique en mettant en ligne sur YouTube le clip de son morceau “Doux Pays” extrait de son album “Révolution 2.0” disponible sur toutes les plateformes de streaming, dans ce titre le rappeur français déclare notamment qu’il “brûle” et “bai*e” la France.

“Je bai*e la France, bais*e la France / Jusqu’à l’agonie / Je brûle la France”, “Cet hexagone, j’l’encu*e sa grand-mère”, “J’vais poser une bombe sous son Panthéon”, “Que dit l’autre con de Charles Trenet / N’a jamais été doux, le pays” lâche Nick Conrad dans ce morceau qui a rapidement suscité des nombreuses réactions notamment des responsables politiques.

Suite à la diffusion du clip une enquête a été ouverte par la brigade de répression de la délinquance contre la personnes à la demande de Christophe Castaner qui a jugé les propos de Nick Conrad comme étant un “appel à la haine de notre pays et à la violence”.

LCI vient de révéler que cette affaire a été classée sans suite le 23 septembre dernier, la justice a estimé que les preuves sont “insuffisantes pour que l’infraction soit constituée” et que les faits ne sont pas “clairement établis”, aucune procédure pénale n’a donc été lancée contre Nick Conrad.

3 COMMENTAIRES

LAISSER UN COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.