Gims met en scène le prix à payer pour le succès et enflamme la toile [Clip]

Gims dévoile le prix à payer pour le succès et enflamme la toile [Vidéo]

En attendant la sortie de la nouvelle réédition de son album solo “Ceinture noire” intitulée “Décennie” qui sera disponible ce mois de décembre, Gims vient de dévoiler le clip du morceau “Le prix à payer” produit par Renaud Rebillaud et extrait de la réédition “Transcendance”.

Après le succès de « Ceinture noire », avec plus de 770 000 albums vendus ainsi que des morceaux devenus des références de la chanson française et le « Fuego Tour », qui s’est achevé par un concert extraordinaire au Stade de France, faisant ainsi de Gims le premier artiste urbain francophone à s’y produire, le rappeur de la Sexion D’Assaut va présenter « Ceinture noire Décennie ».

Une réédition événement pour célébrer ses 10 ans de carrière, toujours plus de tubes et de collaborations avec Niro, DJ Assad et Duratha Dora disponible à partir du 6 décembre 2019, à cette occasion Gims a dévoilé le visuel du single “Le prix à payer” dans lequel il dénonce les dérives de l’industrie musicale.

Un clip qui a affolé la toile sur les réseaux sociaux ce vendredi et a suscité des nombreux réactions des internautes comme vous pouvez le découvrir ci dessous, Gims s’est retrouvé en Top Tweet des tendances en France sur Twitter.

2 COMMENTAIRES

  1. Beau clip, belle histoire même si ce n’est pas vrai. Il joue avec l’image de sataniste qu’on lui donne pour faire monter ses ventes et ça marche. Une secte aussi puissante n’aurait jamais laissé fuir un de ses adeptes de la sorte. Purement commercial comme le montre la scène avec la boisson Fanta. En tout cas chapeau Maître Gims!

  2. Voilà pourquoi il faut tout faire pour être indépendant après ce coup de froid je vous invite à écouter et me laisser vos avis sur mon dernier singles -Can’t Fool We je vous remercie et vivre la musique indépendant 🏴‍☠️🏴‍☠️🏴‍☠️ https://youtu.be/WcNuwm2QYj0

LAISSER UN COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.