Sadek en prison, le rappeur et son complice présumé ont été placés en détention provisoire

Sadek en prison, le rappeur et son complice présumé ont été placés en détention provisoire

Alors que le quotidien Le Parisien vient de révéler qu’un deuxième suspect a été interpellé par la police suite à l’agression dans la nuit du 10 au 11 février du YouTubeur Bassem Braïki par Sadek à son domicile à Vénissieux, le rappeur français a également été incarcéré.

Sadek avait filmé le tabassage à tabac de Bassem avec 3 autres personnes avant de le diffuser également sur les réseaux sociaux et de s’exprimer longuement sur son compte Twitter au sujet de cette affaire en s’excusant et en affirmant qu’il allait assumer ses actes.

Sadek et son complice présumé ont été présentés hier après-midi « devant le juge d’instruction dans le cadre d’une ouverture d’information judiciaire des chefs de violences volontaires aggravées par trois circonstances et vol aggravé » a révélé le journal quotidien régional français alors que l’avocat de Bassem a affirmé que des douilles ont été retrouvés sur les lieux de l’agression et qu’il s’agit pour lui d’une tentative de meurtre.

Blessé au visage et au crâne, Bassem est sorti de l’hôpital avec cinq jours d’interruption temporaire de travail, le parquet de Lyon a ouvert une enquête à l’encontre de Sadek pour violence avec arme et en réunion, le rappeur français risque jusqu’à dix ans d’emprisonnement.

6 COMMENTAIRES

  1. Bravo Gregory K , y a que deux commentaires, les deux sont racistes, ce qui nous fais donc un score de (roulement se tambour….) 100% de commentaires racistes a l article . Quelle moderation .

  2. @BakaryPotter Tu te crois au Mozambique ici ?? La liberté d’expression est légaliser en France, et dire que les khels sont obseder par le métissage ça n’a rien de raciste c’est la réalité !

LAISSER UN COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.