Samat : 4 individus arrêtés 9 mois après son meurtre lors un règlement de compte

Samat : 9 mois après son meurtre, mitraillé à la Kalachnikov, 4 individus enfin arrêtés pour ce règlement de compte

Dans la soirée du 7 octobre dernier, le rappeur français Samat âgé de 37 ans avait été abattu dans une fusillade sur le parking du McDonald’s de Garges-lès-Gonesse dans le Val-d’Oise, le ou les tireurs avaient réussi à prendre la fuite après le drame, la semaine dernière l’enquête sur ce règlement de compte a enfin avancé.

En effet le journal Le Parisien a révélé que quatre individus suspectés d’avoir participé à l’assassinat de Samat ont été arrêtées par la police judiciaire avant d’être déférés devant le juge d’instruction en charge de l’affaire alors qu’un cinquième est sous le coup d’un mandat d’amener.

Un juge d’instruction de la juridiction interrégionale de Paris est en charge “de ce dossier particulièrement grave de règlement de compte entre malfaiteurs” explique le journal quotidien régional français, d’après les derniers éléments de ce règlement de compte Samat aurait été mitraillé à la Kalachnikov et touché par 19 coups de fusil, la fusillade a été classifiée comme une exécution, les suspects ont déjà un passé judiciaire (vols à main armée, trafic de stupéfiants…) et font parie d’une bande rivale à celle du rappeur.

3 COMMENTAIRES

  1. C’est pour passer un message , tu regardes jamais des films réalistes sur la mafia les gangs les cartels ?

LAISSER UN COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.