“Lacrim, c’est un dictateur, il met mal à l’aise” confesse Brulux

L’exigence de Lacrim

Dans une interview pour Ptit Delire Tv, Brulux s’était exprimé sur l’affaire Young Thug contre les rappeurs Parisiens, “Je crois, on le ramène dans le 18, Barbès, à la colline du crack à Jaurès, on va le ramener à Belleville, Ramponeau, Rue de l’Orillon, on va le ramener dans les coins sombres y a des gens, ils ont le teint gris, ils vont voir ici ce n’est pas la Fashion Wee”k avait-il, le rappeur poursuit la promo de son dernier album et vient également d’accorder un entretien à Yard dans lequel il est revenu sur sa rencontre en studio avec Lacrim.

Il y a quelques jours Brulux a enfin dévoilé son tout premier album intitulé “La sans pitax“, un projet de 16 morceaux avec des nombreux invités dont son compère de longue date, Lacrim sur le single “San Diego”, lors d’une nouvelle interview accordée à Yard pour la promotion de cet opus il est revenu sur l’enregistrement en studio avec ce dernier en révélant quelques détails surprenants de cette collaboration. “Est -ce tu peux nous raconter un peu, comment s’est passé l’enregistrement avec Lacrim ?” a questionné le journaliste, La dictature a directement répondu Brulux avec un large sourire, “Parce que nous on a le souvenir de ce live Instagram, où tu l’imites” ajoute ensuite son interlocuteur en faisant référencé à la vidéo du mois de novembre 2020 lorsque le rappeur a dévoilé le visuel de son album et la tracklist avec tous les featurings sur les réseaux sociaux lors d’un live sur son compte Instagram, à cette occasion il avait également répondu aux questions de ses fans et il s’était amusé à décrire sa rencontre en studio en compagnie de Lacrim en l’imitant avec fameuse sa voix énervée dans une séquence à mourir de rire.

C’est un bon gars de ouf

« Après il a mis un truc sur son Insta, t’as pas vu ? Il m’a mis une pression indirecte. Il a dit : « Tout le monde va y croire tellement t’es bon acteur. Arrête de raconter des conneries » a déclaré Brulux lors de cet entretien pour Yard en décrivant le passage en studio avec Lacrim qui lui a mis un petit coup de pression avant de poursuivre, “C’est comme ça, c’est de la dictature. Désolé frérot, tu crois que je vais cacher ça, tout ça. T’es un dictateur au studio. Il met mal à l’aise, t’as peur.” a-t-il ajouté avant de conclure sur leur collaboration, “C’est comme ça que ça s’est passé, ce featuring fut une dictature. C’est un bon gars de ouf mais il est exigeant »”. Cet entretien de Brulux a été réalisé à l’occasion de la sortie de son premier album, “La sans pitax“, sept ans après ses débuts, l’indescriptible rappeur s’est livré pour YARD dans sa première grande interview pour parler vrai. Le clip “Sans pitax” vient également d’être mis en ligne sur sa chaine Youtube, l’album est disponible depuis vendredi dernier en écoute sur toutes les plateformes de streaming mais n’est pas sorti au format physique.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Rap Cfran 🤪🤪 (@rapcfran)

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.