Zikxo “J’ai l’impression d’être seul au monde quand je fais ma musique”

Crédit Apple Music

“Jeune et ambitieux”, c’est le titre du premier album de Zikxo qui vient de sortir, mais c’est aussi un joli résumé de son état d’esprit. Mehdi Maïzi a reçu dans LE CODE ce fou de rap qui mène enfin la vie dont il a toujours rêvé.

Le rappeur de Bondy se dévoile avec une grande humilité : ses influences et ce qui lui a donné envie de faire du rap, l’héritage du 93, sa relation avec Zoxea des Sages Poètes de la Rue, ses collaborations avec RK et Sadek, ses ambitions, son processus d’écriture, comment il se confesse dans certains morceaux.


A propos de ses ‘écoles’ de rap

J’en ai deux que je kiffe. Ma vraiment préférée, c’est l’école du 9-2. L’école du Pont de Sèvres. Tout ce qui regroupe les rappeurs de là-bas. Salif, B2O, LIM, et j’en passe ! Les Sages Po’, etc. 
Et le 9-4, Mafia K’1 Fry ! Ma famille, elle est du 94, donc on s’est beaucoup bousillé à toute cette école-là. Les Rohff, 113 et la Mafia K’1 F ! 
Et moi, c’est Tandem, je représente Tandem ! 
J’ai toujours eu ces deux écoles préférées, mais après, j’ai fait mes armes avec les mecs de mon département. J’ai appris tout seul ce qu’il y avait dans ma zone, et tout ! Mais c’est mes écoles préférées, celles-là ! 

A propos de sa relation avec Zoxea des Sages Poètes de la Rue

Je le considère comme mon cle-on, dans le sens où c’est mon oncle, il a marché avec mon père pendant des années. Depuis tout petit, mon père il était dans ce truc musique quand il était jeune. J’ai vu toujours plein de rappeurs autour de mon daron. Et lui, c’était Zox. C’était Zox, Melo et Dany. C’était vraiment les plus proches. 
D’où l’influence 9-2. J’ai beaucoup été au Pont de Sèvres petit. Tu sais, moi, j’ai des visions de ces tours, mais en étant petit, tu vois ? 
Mais, pour moi, c’est comme mon cle-on et pour lui, je suis son petit frère. Et aujourd’hui, maintenant, j’appréhendais ce moment où on allait se revoir, avec cet âge que j’ai, tu vois, il me connaissait, je ne fumais pas et plein de choses, tu vois ? Et aujourd’hui… Non, c’est mon cle-on ! C’est mon cle-on et je suis fier de porter son nom en verlan.
Ca fait dix ans que je suis dans mes mêmes convictions et c’est que maintenant qu’on les découvre et qu’on les comprend. Mais sinon, en vrai, ouais, c’était mon idée, je voulais m’appeler Zikxo parce qu’il s’appelait Zoxea. Et pour moi, c’était ça, être rappeur. C’est le seul que je voyais, il faisait ce métier, qui me rassurait que c’est possible de le faire


A propos de son écriture

J’ai l’impression d’être seul au monde, un peu. Quand je fais ma musique, quand j’écris et que… Sur le moment où j’écris, je te parle vraiment, je suis dans ma bulle, j’ai l’instru, j’ai le truc. J’ai l’impression qu’il n’y a personne qui peut me juger et qui peut… tu vois ? Et j’ai, comme t’as dit, je ne suis pas bavard dans la vie. Ça veut dire qu’en vrai, quand je suis en mode musique, tout ce qui me passe par la tête et que je n’ai pas dit dans la journée, ça va aller tout droit dans un texte et voilà ! Au final, j’ai besoin de ce truc de raconter ma vie, comme quand j’envoyais une fois par semaine les freestyle. C’était pour vraiment raconter ce que je ne dis pas tous les jours. Tous les jours, je suis dans mon coin, je suis dans mon truc, j’essaye de réfléchir. Je réfléchis beaucoup. C’est le défouloir. C’est pour ça que je dis beaucoup de choses. 

Retrouvez toutes les interviews vidéo du CODE et tous les shows audio ici : apple.co/_LeCode

Estelle.G : co-gérante, responsable commercial, marketing, en charge des réseaux sociaux et rédactrice occasionnelle. Je fusionne deux de mes passions, le Hip-hop et l'écriture.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.