Après l’incident de Cergy, PLK demande aux racistes de ne plus l’écouter

Après l'incident de Cergy, PLK demande aux racistes de ne plus l'écouter

Le message de PLK contre les racistes est clair, net et précis !

En attendant de faire découvrir son nouvel album public dont il a présenté un teaser du troisième extrait inédit à la fin du mois de mai dernier mais sans donner plus de précisions pour le moment sur ce projet qui devrait arriver prochainement, PLK vient d’adresser un long message en réaction aux récents événements à Cergy.

Ce lundi une vidéo a été diffusée sur la toile de l’agression d’un livreur à Cergy, l’auteur de cet acte a ensuite tenu des propos racistes contre une femme, l’affaire fait polémique depuis le début de semaine et cet individu vient d’être arrêté par la police. L’affaire a interpellé PLK, le jeune rappeur de 24 ans a décidé de s’exprimer dans une story de son compte Instagram à l’encontre de racistes qui écoute sa musique. En effet l’artiste n’apprécie pas que des personnes aux idées racistes le suivent sur les réseaux en demandant qu’ils arrêtent de s’abonner à ses comptes ou encore qu’ils n’écoutent plus sa musique.

“Si parmi les gens qui me follow, il y a des gens qui ont des idées racistes ou qui pensent qu’une couleur de peau ou qu’une religion quelle qu’elle soit est au dessus ou en dessous d’une autre, vous pouvez m’unfollow, bloquer et ne plus jamais écouter ma musique.” a explicitement déclaré l’artiste avant de conclure, “Ça parait fou, mais en ces temps bizarres, il est bon de le rappeler. A Bon Entendeur.”. Une mise au point claire du rappeur d’origine polonaise et corse qui a récemment été aperçu en studio avec SCH.

Après l'incident de Cergy, PLK demande aux racistes de ne plus l'écouter

Grégory.K : Responsable, développeur web, administrateur et éditeur, le gérant du site www.13or-du-hiphop.fr, autodidacte adepte de rap français depuis les années 90 également en charge des réseaux sociaux, Twitter, Facebook.