Macron giflé, deux individus arrêtés [Vidéo]

Macron giflé, deux individus arrêtés [Vidéo]

Tout ne s’est pas passé comme prévu ce mardi pour Emmanuel Macron, le président de la République était de passage dans la Drôme pour son tour de France des territoires et il a été giflé par une personne.

Dans une vidéo relayée sur Twitter, le chef de l’État apparait sur les images pendant un déplacement dans un lycée hôtelier à Tain-l’Hermitage, il va à l’encontre du public pour un bain de foule et saluer les personnes lorsque Emmanuel Macron saisit l’avant-bras d’individu qui le tient avant de lui mettre soudainement une baffe sur la joue tout en criant “Montjoie, Saint-Denis, à bas la Macronie”.

L'”agresseur” est dans la suite de la séquence rapidement plaqué au sol par le service de sécurité, l’Élysée a confirmé l’incident en évoquant une «tentative de gifle» d’une personne sur le président qui a ensuite continué sa visite.

D’après BFMTV deux individus ont été arrêtés par la police suite à cet indicent, il ont été placés en garde à vue. Plusieurs politiciens ont réagi à cet geste en le condamnant fermement, “Il est inadmissible de s’attaquer physiquement au président de la République. Je suis la 1ère opposante à Emmanuel #Macron, mais il est le président : on peut le combattre politiquement, mais on ne peut pas se permettre à son égard la moindre violence.” a tweeté Marine Le Pen.

“Cette fois-ci vous commencez à comprendre que les violents passent à l’acte ? Je suis solidaire du Président.” a réagi Jean-Luc Mélenchon sur le réseau social à l’oiseau bleu. “Je veux dénoncer cet acte inacceptable envers le Président @EmmanuelMacron. S’en prendre au Président c’est s’en prendre à la République, à la France Drapeau de la France. Cette violence n’a rien à faire dans le débat politique et doit être condamnée unanimement.” a commenté Christian Estrosi en relayant la vidéo de l’incident.

Grégory.K : Responsable, développeur web, administrateur et éditeur, le gérant du site www.13or-du-hiphop.fr, autodidacte adepte de rap français depuis les années 90 également en charge des réseaux sociaux, Twitter, Facebook.