Soso Maness en GAV pour avoir frappé un fan en défendant Jul

Il a insulté Jul, moi, j'étais dernier lui et il ne le savait pas (...) gauche, droit et dodo et après garde à vue confie Soso Maness

Soso Maness en GAV pour avoir frappé un fan en défendant Jul

Avant de connaitre les chiffres des ventes de la première semaine d’exploitation de son nouvel album nommé “Avec le temps” qui seront connus aujourd’hui et devraient dépasser au total les 10 000 ventes, Soso Maness poursuit la promotion toute cette semaine sur la radio Skyrock de son projet sur lequel il a invité SCH, PLK, Gims ou encore Jul, c’est au sujet de ce dernier qu’il a confié une anecdote amusante.

Alors que son single Petrouchka en featuring avec PLK connait un succès fulgurant avec une première place au Top Singles cette semaine et un clip qui explose les vues sur Youtube, l’interprète de Zumba Cafew  continue d’assurer la promotion de son nouvel album dans Planète Rap et il a confié une étonnante anecdote en début de semaine dans l’émission animée par Fred Musa lors d’une session “Vrai/Faux”, celui qui est devenu l’un des rappeurs à succès de la scène rap marseillais s’était retrouvé en garde à vue suite à cette mésaventure car il s’en était pris à un fan.

En effet lors de passage radio, Soso Maness a révélé une histoire sur la fois ou il s’est fait arrêter par la police avant d’être placé en garde à vue. L’artiste Marseillais avait frappé un individu car ce dernier avait manqué de respect à Jul en l’insultant à la fin d’une séance de dédicaces. Il y avait un petit c**, il a insulté le J, moi, j’étais dernier lui et il ne le savait pas, et voilà, gauche, droit et dodo et après garde à vue a-t-il expliqué alors qu’il a collaboré avec l’OVNI du rap français sur le morceau “Puta Madre” extrait de son dernier album ainsi qu’au mois d’octobre 2020 pour la sortie de la compilation “13’Organisé” avec son célèbre “Zumba Cafew” sur le single “Bande Organisée“.

Après la sortie de son deuxième album Mistral en juin 2020, Soso Maness participe cet été là au premier titre du projet du collectif 13 Organisé, « Bande Organisée » de Jul, réunissant la crème de la crème du rap marseillais et donc français. Le clip totalisant près de 300 millions de vues sur Youtube. Et parmi le florilège de gimmicks que l’on retient sur ce titre, c’est lui qui se démarque le plus avec son gimmick « Zumba Cafew » déposé telle une cerise sur le gâteau de son couplet kické pur Soso Maness « J’vise l’or, le platine, à la base c’était les assises, j’suis un peu de Zampa, un peu de Zizou, j’offre un Ricard à Poutine ». Et de nouveau sans le voir venir un nouveau couplet de Soso qui fait danser la France entière, des tiktokeurs aux stars du foot lors de leurs victoires sur le terrain !

Le voilà plus fort que jamais, mais certainement pas en train de se reposer sur les lauriers qu’il s’est lui-même tressé. Son succès – énorme- lui a-t-il tourné la tête ? Non. Mieux : contrairement à ce qui se passe dans ce genre de situation, Soso a travaillé d’arrache-pied, pour continuer d’être là où on ne l’attend pas.

Le premier single qu’il a sorti en ce sens, s’appelle justement « Zumba Cafew ». Une manière de recadrer sur son parcours, celui d’un gosse qui a toujours voulu rapper, qui se retrouve propulsé encore plus loin grâce à un tube de l’été, et qui, sans le renier, va s’en tenir à sa feuille de route artistique : faire de la bonne musique qui propose quelque chose de différent tout en surprenant à minima.

Il retrouve JUL sur « Puta madre » pour un son qui ambiance, taillé pour les stades et reprend dans le refrain une punchline de « Pochon vert » (album Rescapé) « On a croisé ta gadji, sur la piste elle fait sa folle ».

1 COMMENTAIRE

Comments are closed.