Booba inspiré par Jay-Z, il est l’incarnation du hip-hop management

Booba représente l’incarnation du hip-hop management

Le DUC au sommet du management dans le monde du hip-hop, d’après le reportage de BFM TV paru au début du mois de juillet nommé « Booba : enquête sur un Bad Boy », du journaliste Yves Couant celui-ci affirme que l’auteur du classique “Boubli” est aujourd’hui devenu l’incarnation du hip-hop management selon ses propres propos.

Avec plus de vingt années de carrière derrière lui, Booba est toujours aussi actif musicalement et enchaine les singles comme récemment “Dragon“, le remix de “Kayna” avec Kayna Samet ou encore son troisième featuring avec JSX sur le morceau “GTA“. Des titres que le DUC réussi toujours à placer dans Top 50 des morceaux les plus écoutés sur les plateformes de streaming. Mais l’ancien membre du groupe Lunatic formé avec Ali a diverses activités en dehors de sa musique comme le démontre sa dernière opération avec la mise en vente d’une de bustes à son effigie à la manière d’un empereur Romain ou de Napoléon, du jamais vu dans le rap game.

A lire aussi : Benzema réagit à la dédicace de Booba

Jay-Z comme modèle

Au fil des années B2O est véritablement devenu une figure dans le paysage musical en France en se renouvelant constamment et tout cela malgré ses nombreux clashs avec d’autres rappeurs. Dans le récent documentaire de BFM TV co-réalisé par Yves Couant la fortune estimée du rappeur français exilé aux Etats Unis a été dévoilé même s’il les chiffres n’ont pas été confirmés. Booba est en plus d’être un chanteur un véritable homme d’affaires et d’après le journaliste, il est même devenu aujourd’hui l’incarnation du hip-hop management s’inspirant des artistes américains comme Jay-Z.

En effet Yves Couant a expliqué après la diffusion de son reportage dans un entretien avec Télé-Loisirs qu’il a réussi à réaliser une estimation très sérieuse des revenus de B2O. « Cette évaluation est celle d’Eric Tréguier, journaliste spécialisé du magazine Challenges, et qui, régulièrement, dresse le tableau des 500 fortunes de France. Avec cette difficulté que Booba, vivant pour partie aux Etats-Unis et pour partie en France. Il est compliqué d’avoir des chiffres précis » a-t-il expliqué.

Le journaliste a aussi révélé que le père de Luna et Omar a mis son veto sur la réalisation de cette enquêté le concernant. « Booba a signifié assez vite qu’il n’était pas pour ce reportage. Cela a dissuadé certains de nous parler. Un type de contraintes assez classiques, lorsqu’on dresse le portrait d’une personnalité » a-t-il déploré.

A lire : Kaaris vs Booba: le tacle improbable de Manoukian

Grégory.K : Responsable, développeur web, administrateur et éditeur, le gérant du site www.13or-du-hiphop.fr, autodidacte adepte de rap français depuis les années 90 également en charge des réseaux sociaux, Twitter, Facebook.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.