Booba : son astuce pour toucher le pactole avec la vente de son buste

Un des premiers en France à se lancer dans l'art numérique

Booba se lance dans un business qui peut lui rapporter gros

Le DUC se lance dans le NFT, un business florissant

Booba se lance dans un business qui peut lui rapporter gros ! Du 15 au 18 juillet, le public a pu découvrir au niveau de la galerie Ground Effect située au 28 rue Meslay dans le 3ème arrondissement de Paris, cette œuvre inspirée du rappeur français. « Pour le faire ressortir, nous avons exposé autour le travail géométrique aux couleurs noires et blanches de l’artiste Atlas » avait expliqué l’assistante de cette exposition.

Article lié : Booba parle de finance et trading en Interview pour BFM Business

Un des premiers en France à se lancer dans l’art numérique

Avec la vente des sculptures en bronze de son buste, B2O s’est aussi lancé par la même occasion dans business de l’art numérique. Au début du mois de juillet dernier, Booba avait surpris tout le monde avec la mise en vente des bustes à son effigie signés, numérotés et limités à 10 exemplaires seulement pour 2500 euros, l’œuvre d’une hauteur 45 centimètres de haut et 13,5 kg est réalisé par Samy du studio créatif « La Crapule Studio ».
Amateur d’art, il a mis en vente les sculptures sous forme de NFT (non-fungible tokens en Anglais), un « jeton non fongible cryptographique » ce qui va lui permettre d’avoir des certificats de « propriété numérique d’une œuvre originale ». L’interprète du tube Ratpi World va ainsi pouvoir tenter sa chance dans un business prometteur. Il va ainsi pouvoir récupérer un pourcentage en cas de revente des bustes.

Booba à l’image d’un empereur

« C’est un jeton numérique unique, non duplicable et en un seul exemplaire original. Tout le monde peut voir l’œuvre mais vous êtes le seul à qui elle appartient. C’est l’avenir et le présent de l’art numérique. Cela est très lié à la cryptomonnaie et ça permet à des artistes digitaux d’enfin pouvoir vendre leur travail. C’est un peu une manière de frimer sur internet de posséder un NFT. C’est comme si tu possédais une rolex dans la vraie vie. » s’est exprimé Samy La Crapule à ce sujet avant de préciser. « Beaucoup d’artistes internationaux ont fait des collaborations en NFT. Je pense à The Weeknd ou à Post Malone. Et je suis hyper content que Booba soit l’un des premiers à faire ça en France ». « L’idée a tout de suite été de faire référence à des personnes de pouvoir et de créer quelque chose à l’image d’un empereur, quelque chose de très napoléonien, de césarien. » a également confié l’auteur de cette sculpture sur sa réalisation. Ce dernier avait déjà collaboré avec Kopp pour l’illustration du single Cavaliero.

Estelle.G : co-gérante, responsable commercial, marketing, en charge des réseaux sociaux et rédactrice occasionnelle. Je fusionne deux de mes passions, le Hip-hop et l'écriture.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.