La Fouine vend des vidéos dédicacées à 60 € ? Il réagit !

La Fouine vend des vidéos dédicacées à 60 € ? Il réagit !

Payer pour avoir une dédicace de La Fouine ?

Suivi par plus de 2 millions d’internautes sur Instagram, La Fouine est très actif sur le réseaux. Il y a quelques jours un Snap faisant la promotion de la vente des vidéos personnalisées de Laouni pour un montant de 60 euros a circulé sur la toile, de quoi troubler les fans surpris de cette démarche du rappeur de Trappes.

En dehors de la musique, les rappeurs s’activent de plus en plus pour se lancer dans des autres business pour multiplier les sources de revenus tout en utilisant leur notoriété auprès du public. Toujours aussi présent sur les réseaux sociaux après la sortie au mois de mai de son dernier album en date baptisé « XXI » et exilé aux Etats Unis dans la ville de Las Vegas où il réside depuis plusieurs années, La Fouine a étonné les auditeurs avec l’annonce de la vente d’une vidéo dédicacée au prix de 60 € faite par l’artiste en personne.

Les fans devront attendre la tournée de Laouni

« Commandez-moi une vidéo personnalisée », « Réservez une vidéo à partir de La Fouine » peut-on lire sur l’affiche promotionnelle avec un lien vers le site memmo.me à la description « Offrez un message vidéo personnalisé d’une célébrité. Choisissez votre talent, commandez la vidéo et partagez ce moment magique ! ». Un concept original mais qui n’est pas habituel chez les rappeurs, rapidement Laoouni s’est retrouvé ciblé par les critiques des internautes et a donc décidé de réagir.

En effet, l’artiste originaire de Trappes s’est exprimé dans une story pour démentir l’information. « A tous mes fans, désolé mais je ne suis pas sur memmo, il faudra attendre ma tournée pour les dédicaces. A très vite. » s’est-il expliqué pour révéler qu’il n’est pas à l’origine de cette initiative qui semble être une arnaque.

Grégory.K : Responsable, développeur web, administrateur et éditeur, le gérant du site www.13or-du-hiphop.fr, autodidacte adepte de rap français depuis les années 90 également en charge des réseaux sociaux, Twitter, Facebook.