Quand Naps se confesse sur son addiction au shit

Quand Naps se confesse sur son addiction au shit
Cette année Naps a tout explosé avec l’un des tubes de 2012 grâce au morceau « La Kiffance » qui vient de décrocher le titre de la chanson la plus écoutée en France sur Spotify en 2021 devant le duo Soso Maness et PLK second de ce classement avec le hit « Petrouchka ».

Naps a profité de ce succès pour sortir deux albums cette année, « Best Life » au mois d’octobre et un peu plus tôt dans l’année au mois d’avril « Les mains faites pour l’or« . C’est à l’occasion de la promotion de ce projet, invité par FranceTV pour une interview « Moonwalk » il y a quelques mois que le rappeur de Marseille s’est exprimé sur ses addictions dont celle au cannabis qu’il regrette aujourd’hui.

 » Tu te dis : ‘je vais essayer après tu tombes dedans’  » déplore Naps

Lors de cet entretien Naps a parlé de sa famille, du milieu de la musique et de ce qui l’entoure, la conception de son album, ses featurings, la création de son entreprise ou encore l’importance de sa mère dans sa carrière de rappeur. L’artiste Marseillais s’est confié sur la drogue et l’alcool en révélant avoir une addiction pour la résine de cannabis. « Le shit tout ça, c’est de la merde, ça fait un petit moment que je me suis rendu compte, mais une fois que t’as une addiction, c’est dur de s’en écarter. » a-t-il déploré avant de préciser « Mais c’est bien déjà de se mettre dans la tête qu’il faut que j’arrête, après petit à petit y aura un déclic ».

« L’alcool ce n’est pas comme le shit, le shit, je suis vraiment dépendant. C’est une habitude de mer*e, tu te dis je vais essayer après tu tombes dedans » a expliqué Naps en faisant la différence entre les boissons alcoolisés et le cannabis sur ses mauvaises habitudes.

Administrateur et éditeur pour le site 13or-du-hiphop, technicien en charge des serveurs et du bon fonctionnement du site internet, passionné du hip hop américains et français depuis le début des années 2000.

1 COMMENTAIRE

  1. Il a pas tord. Il faut ajouter à ça que le shit qui tourne dans les quartiers et couper a des produits chimiques pour transformez les gens en légumes. Dites merci a l’État, car les histoires de go fast, faut être un attardé pour y croire. C’est Emmanuelle le jefe et pas mamadou

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.