Un rappeur Ukrainien démembré vivant par sa femme

Un rappeur Ukrainien démembré vivant par sa femme

La femme du rappeur Ukrainien, Andy Cartwright l’a démembré avec un couteau et une scie à métaux alors qu’il était encore en vie avant de donner des parties du corps à des rats. La police soupçonne sa compagne d’avoir commis un meurtre.

Le rappeur encore vivant lorsqu’elle a commencé à le découper

L’affaire date du mois de juillet 2020, âgé de 30 ans, Andy Cartwright connu pour ses apparitions sur Versus Battle en Russie est retrouvé mort dans sa maison de Saint-Pétersbourg en Russie charcuté par sa compagne, Marina Kokhal. Cette dernière affirme que le rappeur est décédé d’une overdose de drogue et ne pas l’avoir tué. Afin que ses fans n’apprennent pas la façon dont il est mort suite à ce tragique décès « sans gloire », la jeune femme affirme avoir voulu le faire « disparaître » face à la police qui présume qu’elle a assassiné le chanteur mais sans une preuve pour l’incriminer.

Le journal britannique The Sun en citant des médias Russes vient de faire des nouvelles révélations sur cette affaire sordide, Andy n’était pas encore mort au moment de se faire démembrer cela pourrait relancer toute l’affaire.

La presse Russe a dévoilé que Alexander Yushko de son vrai nom était en « hypoxie prononcée » juste avant de mourir. Selon les enquêteurs une injection d’un substitut d’insuline destiné aux diabétiques difficile à tracer a causé sa mort mais les scientifiques assurent désormais que le démembrement a eu lieu une dizaine de minutes avant son décès. Des preuves médico-légales viennent de révéler que le chanteur est décédé d’un manque d’oxygène, il était donc encore vivant au moment de se faire « charcuter » mais le mystère demeure sur les circonstances exactes de sa mort.

Aucune preuve n’incrimine sa femme

Les forces de l’ordre ont découvert des parties du cops de Andy Cartwright dans le réfrigérateur et d’autres dans des sacs poubelles prêts à être jetés alors que des bouts de ses doigts ont été donnés à manger aux rats. Malheureusement pour les experts médico-légaux les organes essentiels à l’enquête ont disparu ou sont passés dans la machine à laver.

La thèse du meurtre reste plausible selon les enquêteurs qui poursuivent les investigations mais l’unique suspecte Marina Kokhal a toujours affirmé ne pas l’avoir tué tout en ayant admis avoir découpé le corps en plusieurs parties. Au moment des faits elle avait appris la liaison d’Andy Cartwright avec une fan. Libérée de prison après le drame, elle est assignée à résidence depuis le mois d’octobre 2021 car la police n’a aucune preuve directe qu’elle est l’auteur de ce crime.

Grégory.K : Responsable, développeur web, administrateur et éditeur, le gérant du site www.13or-du-hiphop.fr, autodidacte adepte de rap français depuis les années 90 également en charge des réseaux sociaux, Twitter, Facebook.

3 COMMENTAIRES

Comments are closed.