Rohff sur la rue : « Avant tu ne voyais pas les mecs s’épiler les sourcils »

Rohff sur la rue : « Avant tu ne voyais pas les mecs s’épiler les sourcils »
A l’occasion d’une interview sans filtre accordée à Rapelite, Rohff a donné son avis sur la jeunesse dans les cités d’aujourd’hui en comparaison de ce qu’il a vécu dans la banlieue étant plus jeune en faisant un constat assez amer sur les jeunes dans la street.

La constatation acerbe de Rohff sur la rue

En marge de la promotion de son album Grand Monsieur, Rohff poursuit sa tournée des médias pour parler de son projet et en assurer la promotion. Dans un entretien avec Rapelite, Housni est revenu sur sa carrière, sa vision, ses valeurs ainsi que son héritage. Le rappeur du 94 s’est aussi exprimé sur les jeunes dans les banlieues et l’évolution de la street ces dernières années.

« Mais tu regardes même le style vestimentaire, tu regardes les mecs de la street ça a bien changé. Avant, tu ne voyais pas les mecs s’épiler, cheveux longs et tout. Il n’y avait pas tout ça, faut dire ce qui est. Ce n’est pas pour critiquer, mais cette street là n’existait pas avant. » a-t-il affirmé.

« Maintenant, des fois, je m’arrête aux feux, je regarde les petites équipes, il y en a, ils se regardent à fond dans la vitre et tout » continue d’expliquer Rohff avant d’ajouter « Des meufs me disent : salons de coiffure, trois semaines d’attente, des mecs passent avant nous. Les fers Babyliss dans les rayons Carrefour, il n’y en a plus. Cette street là n’existait pas avant ».

Pour Housni la street d’aujourd’hui a donc bien changé de celle de son époque.

A lire également : Rohff réagit au drame du piéton traîné par une voiture

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Rapelite (@rapelite)

Administrateur et éditeur pour le site 13or-du-hiphop, technicien en charge des serveurs et du bon fonctionnement du site internet, passionné du hip hop américains et français depuis le début des années 2000.

4 COMMENTAIRES

  1. Dit-il après avoir refait toutes ses chicos, a l’époque dans la rue ça mettait pas des fausses dents non plus…

  2. RHOFF à bien raison !!!!! MÊME les rappeurs se ne sont plus les mêmes….rien avoir avec avant .Tout à changer ce ne sont plus les mêmes bonhommes qu’avant maintenant c m’as tu vu ECT…. le rap à bien changer !!!! Perso je n’écoute pas le rap d’aujourdhui je ny reconnais rien qui avant je m’identifier….. Bref c mas tu vu que des peknos qui se la pètent qui passent leur temps à se regarder le nombril pire que des pét*****!!!! Et jen passe

  3. Je suis une fille meh je sais ce que c’est un homme et ce ne sont pas les mecs d’aujourd’hui….. en général!!!!Le monde du rap aussi à bien changer!!!! Moi qui adorait le rap je n’écoute vraiment pas tout ce qui sort genre jul et les autres….. cest que de la merdeeeeeeeeee!!!!! CE N’EST PAS DU RAP ÇA!!!!!! C pour les enfants ou les gens qui ne savent vraiment pas c quoi LE RAP!!!!! AVANT JE FESAIS PARTI DU TRÈS PEU DE FILLES QUI ÉCOUTER CE GENRE DE MUSIQUE MAINTENANT TOUT LES JEUNES ÉCOUTENT RIEN AVOIR C GENRE UNE MODE …DES MEUFS QUI N’ONT RIEN AVOIR AVEC CETTE VIE QUI N’ONT RIEN VÉCU ET J’EN PASSE!!! TOUT LE MONDE ÉCOUTENT DU RAP BOURGEOISE FILLE FILS À PAPA MAMAN BREFFFFF MONDE DE FOU!!!

  4. completement d’accord avec mes VDD, clairement ce rap là c’est de la variété. Y a pas de sujet de fond si ce n’est argent, argent, argent. Les mecs jouent les racailles pour faire rever et fantasmer les ados.
    Je ne peux que conseiller d’écouter : « Gel douche au chocolat » de Dooz Kawa qui traite très bien du sujet.

Comments are closed.