Sinik justifie son clash contre Rockin’Squat et dénonce son arrogance

Sinik justifie son clash contre Rockin'Squat et dénonce son arrogance
Sinik vient de s’exprimer sur son récent clash contre Rockin’Squat en donnant des explications sur cette attaque. Avant de dévoiler le 29 janvier son nouveau morceau intitulé « Balle perdue », S.I.N.I.K a mis en ligne un court extrait sur son compte qui a fait beaucoup parler pour ses tacles à Franck Gastambide et au rappeur du groupe Assassin, ce dernier a de suite répliqué.

Rockin’Squat est arrogant affirme Sinik

«Yo Kolik, c’est cadeau…8 mesures, ton clash ne vaut pas plus » a commenté Rockin’Squat en dévoilant un freestyle virulent en réponse à Sinik avant de constater sur ses réseaux que son diss-track bâclé a fait plus de bruit dans les médias et auprès du public que la sortie de son dernier album. « J’ai répondu à Sinik pour vérifier qu’une grosse bouse écrite et posée en 5 minutes engendrait chez le public et les médias un trafic 100 fois plus important qu’un album mûrit pendant des années avec des bêtes de musiciens, fort est de constater que c’est le cas… Peut-être une des raisons pourquoi les moutons font plus de bruit que les panthères. » déplore-t-il.

Dans la foulée de cette déclaration, Sinik s’est confié à la radio Générations pour justifier ses propos contre le frère de Vincent Cassel. « Cela fait longtemps que je voulais faire un morceau clash mais en sortant un peu du monde du rap parce que j’estime qu’il y a des choses à dire sur d’autres univers. Ce n’est pas réellement du clash, c’est plus moi qui donne des avis tranchants sur différents trucs plutôt qu’un clash sur des rappeurs sur des rappeurs » commente-t-il avant de révéler que Rockin’Squat est l’unique rappeur ciblé dans le titre « Balle perdue ».

C’est de la malhonnêteté !

Niksi a également donné son avis sur le diss-track « Kolik ». « C’est de bonne guerre. J’ai reçu des messages de ses fans me disant qu’il avait juste dit qu’il me connaissait pas. Moi, j’ai sorti mon premier album en 2005, qu’il me connaisse ou pas, ça ne change rien à vie. Ce n’est pas du tout, du tout par rapport à ça. Je me dis que c’est un mec d’une autre génération, il a le droit de ne pas me connaître. (…) Ce que je n’ai pas aimé, c’est la façon dont il l’a fait. Il doit réagir sur le rap français, il ne connaît personne. Pour un mec qui se dit pionnier du rap français, j’ai trouvé ça très très bizarre. Qu’il ne me connaisse pas, ce n’est pas grave, mais qu’il ne connaisse pas MC Solaar, c’est de la malhonnêteté et ça reflète d’une certaine arrogance. » commente-t-il.

« Je trouve qu’il a été très arrogant, tu l’écoutes, t’as l’impression qu’il a inventé le rap, le graffiti, la danse etc. C’était plus par rapport à ça. Mais il n’y a rien de méchant, je n’ai rien contre lui, ni contre personne d’ailleurs. Maintenant voilà, il donne son avis sur des gens dans des interviews, on a le droit de donner notre avis sur lui. Pour un mec qui ne me connaît pas, il s’est senti obligé de répondre très vite. En plus, il fait un morceau, il n’était pas obligé. J’ai parlé de lui, j’accepte qu’il parle de moi. C’est l’esprit du pe-ra. » conclu Sinik dont le nouvel opus baptisé Niski sera disponible le 8 avril prochain.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par RCKNSQT (@realrockinsquat)

1 COMMENTAIRE

  1. deja on comprend mieux son état d’esprit, et sa réaction est assez posée je trouve. Il en remet pas une couche, on retrouve là le coté posé d’un type qui a 45 piges et qui joue pas l’ado surexité.
    Il a le droit d’avoir son avis sur Squat comme il le dit, tout comme il admet la réciproque.

Comments are closed.