Sinik boycotté ? Pourquoi les rappeurs ont peur de faire des feats avec lui

Sinik boycotté ? Pourquoi les rappeurs ont peur de faire des feats avec lui

Sinik révèle la raison pour laquelle des rappeurs ne veulent pas faire des feats

« Niksi » c’est le nouvel opus de Sinik qui poursuit la promotion de cet album. L’artiste des Ulis a invité sur ce projet Lino du groupe Ärsenik, Souldia ainsi que ses deux filles Imane et Inès mais d’autres invités auraient dû y figurer mais il a fait face à des désistements sur lesquels il s’est expliqué dans une nouvelle interview pour le média Interlude.

À l’occasion de la sortie de Niksi, Interlude a retracé la carrière de Sinik dans le format “Face à lui-même” en passant de son premier titre à ses premiers succès ou encore son amitié avec Diam’s. Le rappeur français s’est confié avec passion, émotion et franchise sur sa carrière. Sinik s’est exprimé sur sa première mixtape avec Ul’Team Atom, le lancement en solo, les battles Dégaine ton style, son couplet sur le titre Panam Hall Starz de Sniper, son classique “Une époque formidable” ou encore du sommet avec “Sang froid” et le contrecoup de la célébrité ainsi que les featurings de son dernier album.

S.I.N.IK lâché par la nouvelle génération…

Sinik a révélé que des rappeurs refusent de collaborer avec lui. “Sur l’album d’avant, “8ème art”, c’était un choix, j’ai fait zéro feat, parce que je savais pertinemment qu’aller se confronter et aller demander des feats aujourd’hui c’était compliqué” décrit-il. “J’ai voulu faire plaisir aux gens. Donc je suis allé un peu contre ma nature sur l’album qui sort, “Niksi”, et j’ai demandé pas mal de feats sur cet album-là, et j’ai entendu tout et n’importe quoi. Et au final, ça m’a rappelé pourquoi je ne voulais pas en faire. Ça m’a rappelé ces choses-là” poursuit S.I.N.I.K.

Nik-Si ne donne aucun exemple, ni de nom d’un rappeur et poursuit son explication. “Il y en a qui ont été archi respectueux. J’ai senti que réellement ils voulaient le faire, et du jour au lendemain il y avait une espèce de disparition, parce que, je suis quasi sûr et certain qu’il y a des mecs dans leur équipe qui leur ont dit : “Ouais mais non, t’as vu, c’est un ancien, il ne faut pas se mélanger””.

Sinik conclut en déplorant que le fait de ne pas chercher à faire des streams lui porte préjudice dans le game. “Si tu ne fais pas 50 milliards de streams et 50 milliards de vues, t’es loin d’être prioritaire quand tu vas demander un feat à un mec du moment, un mec d’aujourd’hui…L’âge, l’ancienneté, le fait de ne plus être le mec du moment, ce qui est tout à fait normal à mon âge. Ca devient plus un handicap qu’autre chose”.

Administrateur et éditeur pour le site 13or-du-hiphop, technicien en charge des serveurs et du bon fonctionnement du site internet, passionné du hip hop américains et français depuis le début des années 2000.

1 COMMENTAIRE

  1. Ça parait un peu bizard, ancien ou nouveau on est tous sur la même voix musicale. Defois c’est bien du meli melo, un ancien qui fait feat avec un nouveau, c’est lourd. Svp mes frères et soeurs, nous comportons pas comme ds incensés, faisons plutôt les choses par amour de la musique.

Comments are closed.