Youssoupha dézingue Zemmour, « Je savais qu’il allait flopper, il est mauvais »

Youssoupha dézingue Zemmour, « Je savais qu'il allait flopper, il est mauvais »

Youssoupha jubile après l’échec de Zemmour !

En pleine promotion de la réédition de son dernier opus « Neptune Terminus : Origines », Youssoupha est revenu sur la candidature à la présidentielle d’Éric Zemmour et son faible score par rapport aux ambitions affichées par l’homme politique qui n’a obtenu que 7% des votes. Il n’a pas pu passer le premier tour devancé par Macron, Le Pen et Mélenchon. C’est à l’occasion de son passage dans l’émission Rap Club sur la radio Mouv’ qu’il s’est exprimé à ce sujet avec Pascal Cefran, Ismael, Laure et DJ Serom.

Youss l’avait prédit

Lors ce programme Youssoupha a parlé de son nouveau projet, de sa carrière, de sa vie à Abidjan, de son départ de Bomayé Musik et aussi d’Eric Zemmour. Il a répondu aux interviews de Laure, « Termine mes phrases » et d’Ismaël, « Lyrics ». L’auteur du single Dreamin’ s’est confié un peu plus longuement sur les élections présidentielles et le score du président du parti « Reconquête! ». « Je savais que Zemmour allait flopper, il est mauvais » a-t-il confié ravi sur du résultat du polémiste français.

Youssoupha avait pressenti que Zemmour ne passerai par le premier tour de l’élection alors que ce dernier était confiant dans ses chances de réussir à se retrouver au second tour avant les votes du peuple français le 10 avril. En 2009, le politicien avait porté plainte contre Youss pour menaces de crimes et injure publique suite à la sortie du titre « A force de la dire » mais il n’a pas été condamné par la justice suite à la décision en appel au mois de juin 2012. Le rappeur a été relaxé par le tribunal en concluant que les paroles du rappeur « n’excédaient pas les limites admissibles en matière de liberté d’expression artistique ».

Estelle.G : co-gérante, responsable commercial, marketing, en charge des réseaux sociaux et rédactrice occasionnelle. Je fusionne deux de mes passions, le Hip-hop et l'écriture.