Matt Houston se justifie mais ne s’excuse pas après ses doigts d’honneur au public

Matt Houston se justifie mais ne s'excuse pas après ses doigts d'honneur au public

Viré par les organisateurs, Matt Houston réagit à son dérapage sur scène

En plein scandale suite à sa prestation ratée lors du concert Back to Basic 2000 au Zénith de Paris, Matt Houston a pris la parole pour tenter de se justifier mais sans regretter son comportement alors que les organisateurs de la tournée ont publié un communiqué pour annoncer son éviction de la troupe d’artistes.

Après son attaque contre Diam’s, Matt Houston s’est encore retrouvé dans un bad buzz depuis quelques jours. Alors qu’il s’est produit sur la scène du Zénith à Paris samedi dernier aux côtés de Willy Denzey, Yannick, Nuttea, Kayliah, Slaï, Tribal King ou encore les L5, l’auteur de RnB 2 Rue a eu des difficultés à assurer le show avant d’être pris à partie par le public et de se faire couper le micro. L’artiste a donné son avis sur cet incident sans émettre aucun regret et en confirmant avoir été alcoolisé comme lors de chacun de ses concerts.

Le chanteur accuse le public et refuse de s’excuser

« Aaah, vous les frères vous êtes trop puissants, les frères ! Ah je vous adore… Dès le début du concert, il y avait des gens qui me crachaient dessus, mon frère. J’esquivais les pilules… comme ça, t’as vu » commence à déclarer Matt Houston. « Les gens, ils achètent des placent pour venir cracher sur les gens, quoi, tu vois… Il devait y avoir une trentaine de pèlerins. Après, tu vois, le reste c’est un dommage collatéral, c’est un dommage collatéral, faut arrêter de faire ch*er quand vous venez en concert aussi, c’est ça le truc. Tu vois, ah ouais. Moi, on me casse les coui**es, je réponds » poursuit-il.

L’artiste fait ensuite référence à son clash contre Diam’s pour lequel il s’était excusé mais cette fois-ci il refuse de le faire tout en donnant rendez-vous à ses fans à son prochain concert. « On me demande des excuses, il n’y en aura pas, pas cette fois, tu vois ! Maintenant, rendez-vous au prochain concert quoi qu’il arrive. Toute façon, y’a rien qui va m’arrêter moi, rien à foutre ! J’suis comme ça timal, c’est pas possible, vous venez pas en concert, acheter des billets, pour faire des trucs chelou aussi ! Ah ouais, un homme reste un homme ! Déjà, j’ai levé le majeur à la 1ère personne concernée, si vous regardez bien les vidéos, lui tout seul là, je lui ai levé le majeur. Et ensuite, le reste, eh ben, comme j’ai dit : c’est un dommage collatéral. C’est pas Paris, j’en veux pas à Paris, j’en veux à tous ces petits cons là en fait, qui viennent en concert faire ch*er les gens, frère. Counia manmanw ! Voilà, c’est tout, et y’aura d’autres concerts, c’est pas ça qui m’arrête, rien du tout… A la revoyure ».

Estelle.G : co-gérante, responsable commercial, marketing, en charge des réseaux sociaux et rédactrice occasionnelle. Je fusionne deux de mes passions, le Hip-hop et l'écriture.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.