Milla Jasmine nie promouvoir la Moula Shop mais choquée par les preuves balance sur Magali Berdah

Milla Jasmine nie promouvoir la Moula Shop mais choquée par les preuves balance sur Magali Berdah

La diffusion du dernier Complément d’enquête sur France 2 continue d’agiter la polémique sur les arnaques des influenceurs. Dans une séquence partagée par Booba, Milla Jasmine s’est expliquée sur les placements de produits contrefaits comme ceux pour la Moula Shop, elle a rejeté la faute sur Magali Berdah concernant cette collaboration.

Après le scandale concernant Magali Berdah lancé par Booba, le reportage de Complément d’enquête consacré aux influenceurs a confirmé les accusations du rappeur français et depuis sa diffusion dimanche soir, l’émission ne cesse de faire parler. En plus de la séquence de la tendinite au bras de la patronne de Shauna Events tournée en ridicule, la séquence avec Milla Jasmine a également interpellé les spectateurs.

« C’est Magali Berdah qui m’a donné ce placement de produit »

Malgré la pression des avocats et les demandes de certains influenceurs de ne pas apparaitre dans le reportage, les journalistes de l’émission ont fait le choix de diffuser le programme dans son intégralité et de n’apporter aucune modification. Depuis sa villa à Dubaï, Milla Jasmine s’est confiée sur son quotidien et la promotion de produits sur ses réseaux, plus particulièrement ceux de Moula Shop, dont elle a en fait la publicité par le passé. La boutique en ligne met en vente des produits aisément identifiables comme étant des contrefaçons. L’influenceuse a démenti avoir déjà travaillé avec le site de cette marque tout en assurant promouvoir des marques éthiques mais le journaliste réussi à prouver le contraire en ressortant les images d’une ancienne publicité en précisant que c’est « un délit qui peut valoir 2 ans de prison et 300.000 euros d’amende ». La jeune femme se défend de ne pas être au courant et rejette ensuite la faute sur Magali Berdah, son agente en charge de ses placements, « Mais… Ce sont des vêtements que je promouvais, c’est pas euh… Ce n’est pas de la contrefaçon, c’est une chemise ! (…) Je ne suis pas au courant ! C’est Magali Berdah qui m’a donné ce placement ! » affirme-t-elle.

La séquence n’a pas échappé à Booba qui a relayé la vidéo sur Twitter avec la légende « .@MagaliBerdah kel bail? » alors que Milla Jasmine a également révélé touché entre « 500 et 1 500 € » pour une story sur son compte Instagram suivi par plus de 3,2 millions d’internautes, « Il y a des mois où on peut faire 15.000 euros, il y a d’autres mois où on peut faire 60.000 euros. Ce n’est pas tabou pour moi, mais oui, je suis millionnaire. » a-t-elle confié sur ses revenus chaque mois.

Administrateur et éditeur pour le site 13or-du-hiphop, technicien en charge des serveurs et du bon fonctionnement du site internet, passionné du hip hop américains et français depuis le début des années 2000.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.