Booba exulte après la GAV de Kaaris avec une preuve qu’il aurait frappé Linda

Booba exulte après la GAV de Kaaris avec une preuve qu'il aurait frappé Linda

Booba lâche une preuve compromettante contre Kaaris

La réaction de Booba à l’annonce de la garde à vue de Kaaris n’a pas tardé. L’ancien membre du groupe Lunatic qui fête les 22 ans de la sortie de l’album « Mauvais œil » aujourd’hui a affiché sa satisfaction sur les réseaux face à l’avancée du dossier opposant le Dozo à son ex-femme dont il a largement relayé les révélations tout l’été concernant notamment l’accusation de violence. B2O vient même de poster l’audio d’une altercation de l’ancien couple sur Twitter.

Booba a affiché son soutien à Linda depuis le début du scandale et a partagé chacune des révélations avant d’entrer en contact en privé avec elle pour discuter de ses allégations contre Kaaris. La mère de la fille de Riska a révélé au mois de juillet des gros dossiers sur sa relation passée avec le rappeur originaire de Sevran pour dénoncer ses agissements, il l’aurait trompé avec une femme à la fin de leur liaison, obligé à garder le silence et violenté.

Elle affirme aussi que Riska aurait refusé de payer la pension alimentaire de son enfant et a porté plainte pour violences conjugales. Des accusations que l’artiste réfute, il a déposé une plainte pour dénonciation calomnieuse.

Linda a enregistré leur altercation !

L’affaire a pris un nouveau tournant ce mercredi avec la garde à vue de Kaaris suite la plainte de Linda qui l’accuse de l’avoir frappé en assénant des coups de pied et de poing tout en lui arrachant des ongles dans une dispute datée de janvier 2021. Après cet incident elle a eu besoin de « béquilles et d’une botte de maintien pendant 2 semaines ».

Face à cette nouvelle, Booba a jubilé sur Instagram et Twitter avant d’aller encore plus loin en diffusant un enregistrement vocal de la jeune femme visiblement réalisé au moment de la fameuse altercation du 19 janvier 2021 dans lequel on peut entendre les cris de cette dernière.

Cette preuve risque de compromettre la version des faits de Riska devant la justice alors qu’il avait déjà écopé une peine de 18 mois de sursis suite à sa bagarre avec le DUC à l’aéroport d’Orly.

« Tout était bel et bien réel«  a ajouté B2O sur Twitter ou encore sur « C’est à la fin du bal qu’on paye les musiciens«  tout en postant également un article de BFM TV sur le placement en garde à vue de Riska.

Administrateur et éditeur pour le site 13or-du-hiphop, technicien en charge des serveurs et du bon fonctionnement du site internet, passionné du hip hop américains et français depuis le début des années 2000.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.