Soso Maness dézingue les Flammes, « trop parisiens, on dirait un défilé de mode »

Soso Maness dézingue les Flammes

Comme Booba et SDM, Soso Maness s’en prend à la cérémonie des Flammes !

Soso Maness n’a pas participé aux à la cérémonie des Flammes, mais a commenté l’événement en direct et n’a vraiment pas été convaincu par cette soirée qui n’était pas assez rap à son gout. Le rappeur marseillais a copieusement critiqué les organisateurs de cette soirée ainsi que son public.

Après la sortie du clip Le Haqq cette semaine qui a cumulé près de 300 000 vues sur Youtube en un jour et pour lequel il a fait croire à un faux passage à tabac avec la fuite d’un extrait vidéo du tournage, Soso Maness a réagi en live à la première édition de la cérémonie de Flammes au Théâtre du Châtelet. La soirée a récompensé les artistes de la scène urbaine dans 21 catégories différentes avec comme but de concurrencer les Victoires de la musique où est sous représenté le rap. Tiakola a été le plus couronné avec trois récompenses pour l’album nouvelle pop de l’année, le morceau R&B de l’année avec « Atasanté » et le morceau afro ou d’inspiration afro de l’année grâce à « Soza ». L’artiste de la ville phocéenne n’a pas fait de commentaire sur les vainqueurs, mais s’est énervé contre la cérémonie.

Ils ne connaissent rien à la culture, s’indigne le rappeur marseillais

« Les gars, je ne vous mens pas, par contre si ça commence à être fatiguant, être entre guillemets, trop parisiens dans l’état d’esprit, je risque un peu de m’emporter » déclare Soso Maness en réaction à l’arrivée de Mokobé qui répond à une journaliste sur sa tenue, « petites lunettes Louis Vuitton, dernier modèle, l’élégance n’est pas un pêché qui va se négliger ».

« Ah ouais les gars, on dirait, tu fais un défilé de mode, je commence à avoir mal à la tête, depuis tout à l’heure, je tiens, mais là, je commence à avoir mal à la tête ça ne s’arrête pas depuis tout à l’heure » commence à s’agacer Soso Maness puis poursuit, « On veut du rap, nous, les Parisiens, ils sont en train de faire mal au rap, je ne te parle pas de la banlieue, je te parle des nouveaux consommateurs de rap. On dirait qu’ils ont jamais baigné dedans, ils ne connaissent rien à la culture, ils veulent nous ramener tous leurs codes. Ils sont en train de tout encu*er ». Il s’en prend ensuite aux médias, notamment ceux de Twitter et lâche une balle perdue contre Raplume.

En plus de Soso Maness, SDM et Booba ont aussi vivement critiqué cette soirée dédiée rap français.


Administrateur et éditeur pour le site 13or-du-hiphop, technicien en charge des serveurs et du bon fonctionnement du site internet, passionné du hip hop américains et français depuis le début des années 2000.