Ziak sur les fabulations de son identité, « ça veut dire qu’en fait c’est trop fort »

Ziak sur les fabulations de son identité

Pour sa première interview en exclusivité, Ziak s’est exprimé face à Mouloud Achour dans son émission Clique et s’est confié sur les théories de son identité. Depuis ses débuts dans le rap, son personnage intrigue les auditeurs et le rappeur français n’a jamais révélé sa véritable identité.

« Ziak ce que ça représente, c’est quelque chose de fort pour chacun, ça peut être moi ou toi, y’a pas de problèmes avec le fait que les gens parlent de moi, le pire truc pour un rappeur, c’est qu’on ne parle pas de lui », décrit Ziak sur son personnage qui s’est fait connaitre du public en 2020 avec le succès du titre Raspoutine et le carton du single Fixette puis avec Akimbo alors que Chrome, son deuxième album studio, est disponible depuis le 24 février 2023.

« J’aime le fait que ça fabule, qu’on se demande s’il y a plusieurs gars. Quand je sens que ça parle comme ça, et qu’on se demande s’il y a plein de gens, ça veut dire qu’en fait, c’est trop fort. », précise Ziak sur les théories au sujet de son identité, puis ajoute, « Quand Fifty s’entourait d’Eminem et Dre pour faire un putain d’album pour arriver tout prêt, moi, je m’entoure de qui je veux. Si j’ai envie que mon truc déchire, je vais me mettre avec les gens qui déchirent, producteurs et réalisateurs ».

Dans cet entretien, Ziak a également donné son avis sur Booba avec des propos élogieux sur l’époque de son groupe Lunatic qui influencé toute une génération de rappeurs français, « Il a donné envie aux gens de se bouger, ça fait partie de son propos… il a inspiré beaucoup de gens. Lunatic c’est des trucs qu’on a tous écoutés ».

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Clique (@cliquetv)


Estelle.G : co-gérante, responsable commercial, marketing, en charge des réseaux sociaux et rédactrice occasionnelle. Je fusionne deux de mes passions, le Hip-hop et l'écriture.