Freeze Corleone poursuivi en justice pour apologie du nazisme et antisémitisme

Freeze Corleone : Le ministre de l’Intérieur veut le poursuive en justice, la LICRA l'attaque et lance son boycott

Après le succès de son nouvel album “La Menace Fantôme” de 17 morceaux avec les featurings de Ashe 22, Alpha Wann, Kaki Santana, Despo Rutti, La F, Black Jack 667, Stavo, Osirus Jack, Roi Heenok, Alpha 5.20 & Shone paru vendredi dernier, Freeze Corleone se retrouve cette semaine au milieu d’une polémique et s’est attiré les foudres de Licra ou encore de ministre de l’Intérieur, Gérald Darmanin.

Ce jeudi le ministre français de l’Intérieur a déclaré qu’il va poursuivre en justice Freeze Corleone pour apologie du nazisme et antisémitisme, “Apologie du nazisme et antisémitisme… Ces propos sont inqualifiables. À ma demande, le ministère de l’Intérieur étudie au plus vite les recours juridiques pour poursuivre leur auteur. D’ores et déjà, j’appelle Facebook et Twitter à ne pas diffuser ces immondices.” a-t-il annoncé sur son compte Twitter.

Gérald Darmanin a également partagé le tweet de la Licra (Ligue internationale contre le racisme et l’antisémitisme) qui a lancé un appel au boycott du rappeur sur le réseau socal, “Antisémitisme, complotisme, apologie d’Hitler, du IIIe Reich et du terroriste Mollah Omar, le rappeur @freezecorleone fait business de son obsession des juifs #hatemoney avec @YouTube, @GooglePlayMusic, @AppleMusic, @spotifyfrance, @DeezerFR, @amazonmusic et @TIDAL. L’impunité doit cesser. Nous demandons à l’ensemble des acteurs partenaires de prendre leurs responsabilités.”.

Pour le moment Freeze Corleone n’a pas réagi à cette affaire, mais après les accusations du ministre de l’intérieur, le rappeur français se trouve au cœur des débats, l’assemblée nationale condamne ses écrits et demande au ministre de la justice d’agir.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.