Maes recherché à Sevran et en cavale ? Il réagit aux rumeurs

Maes recherché à Sevran et en cavale ? Il réagit aux rumeurs

Maes profite de Dubaï et tacle les détracteurs

En conflit avec son équipe, Maes n’est pas très affecté par les récentes rumeurs à son sujet et continue de prendre du bon temps à Dubaï. L’artiste proche de Booba a tout de même tenu à réagir aux révélations pour tacler le blogueur Kuntakinte en le traitant de balance et l’accusant de ne pas s’être présenté à leur face à face.

Toujours au Emirats Arabes Unis, Maes poste des nombreuses stories sur Instagram. Il a d’abord publié des vidéos de son passage dans le restaurant Nusr-Et de Dubai tout en s’affichant avec le célèbre Nusret Gökçe, surnommé Salt Bae avant de poster deux messages. « Les gens ils aiment bien manger mais quand faut faire la vaisselle y’a plus personne. Les vrais savent » déclare ironiquement le rappeur avant de s’en prendre au blogueur. « Avant les faits divers c’était dans les journaux…. Maintenant c’est Marc, Mamadou et Twitter. Kuntakinté t’es une balance et t’es jamais venu au rendez vous que tu m’as donné. Honteux ».

Le rappeur lâché par son équipe

Kuntakinte affirme que l’incident des véhicules incendiés sur le tournage clip du « Kalenji » de ZKR et Maes est lié au fait que le rappeur Sevranais ne serait pas apprécié dans la cité des Beaudottes. Ses proches auraient été pris pour cible dans une fusillade à Sevran. Le blogueur a livré tous les détails de cette affaire en révélant que l’artiste aurait tenté de régler le différend dans un face qui a mal tourné. « Des coups de feu sont tirés » explique-t-il avant d’assurer que le compère de Booba a finalement fui à Dubaï.

Dans un fichier audio mis en ligne sur Twitter, Maes livre aussi sa version des faits suite à l’incident du tournage de son clip. « Un petit me dit : ‘il y a les voitures qui brûlent’. Je cavale, les voitures brûlent, il n’y a plus personne. Personne ne sait c’est qui, personne il truc t’as capté. Il n’y a plus personne. ». « Toute la nuit je patiente à Sevran. Il n’y a pas mes producteurs, il n’y a personne. Je ne suis plus avec mes producteurs t’as capté ? Comme ils m’ont lâché, je ne suis plus avec eux. Il n’y a rien qui va me porter préjudice vu que j’suis en val-ca (cavale) au point où j’en suis » conclu-t-il.



Estelle.G : co-gérante, responsable commercial, marketing, en charge des réseaux sociaux et rédactrice occasionnelle. Je fusionne deux de mes passions, le Hip-hop et l'écriture.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.