Maes : ses proches ciblés par une fusillade à Sevran, il fuit à Dubaï !


Une fusillade a lieu à Sevran et des proches de Maes ont été victimes de tirs à la kalashnikov, ce dernier aurait ensuite fui à Dubai ! Les rumeurs le concernant agitent les réseaux depuis quelques heures, le rappeur Sevranais serait lié à une fusillade. Plusieurs messages de menaces et des vidéos circulent depuis ce début de semaines sur la toile, il s’est exprimé pour faire une mise au point.

Les proches de Maes pris pour cible

Tout a débuté suite à la diffusion d’une vidéo d’un lieu criblé de balles avec des tirs en train de retentir. Un endroit que tiendrait un proche de l’interprète du titre Madrina. La séquence conseille avec ironie à Maes de ne pas quitter Dubaï, il « pleut des balles chez lui » et le frère de Diosang, le producteur de rappeur aurait été la cible d’un drive-by.

Habitué à balancer des gros dossiers au sujet des rappeurs français sur Instagram ce qui lui avait d’ailleurs valu la suppression de son compte au mois de mars dernier suite à un coup de pression de Booba, KuntaKinté a livré les détails de cette rumeur ce mardi soir. D’après l’influenceur l’affaire a éclaté au mois de décembre lors du tournage du clip de la collaboration entre ZKR et Maes intitulé « Kalenji » pendant lequel des véhicules ont été incendiés. Les vidéos de l’incident avaient tourné en boucle sur la toile.

Une face à face qui tourne mal puis une fuite à Dubaï ?

« Je ne vais rien apprendre aux Sevranais ni aux villes des alentours, mais le rappeur Maes originaire des cités blanches à Sevran est au coeur d’une polémique. Depuis plusieurs semaines. Tout à commencé le soir du tournage de son clip « Kalenji ». Des ennemis du rappeur ont fait brûler 3 véhicules pendant des prises. Des vidéos sont encore visibles sur le net. Cette attaque est une protestation ouverte à la venue du rappeur sur les lieux, qui visiblement était interdit de clipper aux Beaudottes. » explique l’Instagrameur avant de poursuivre.

« Au lendemain des faits, convoqué, par 2 de ses ennemis afin de régler les soucis face à face, le rappeur venu seul se présente à eux. Après une altercation ,Les esprits s’échauffent. Des coups de feu sont tirés. Les 2 blessés par balles, l’un à la jambe et l’autre au ventre, sont rapidement pris en charge et hospitalisés. Leurs pronostics vitaux ne seraient pas engagés. ».

KuntaKinté affirme ensuite que Maes a fait le choix de quitter la France pour se rendre à Dubaï en compagnie de sa famille afin de marquer la rupture avec son équipe dont il reprocherait le manque d’implication pour prendre sa défense dans cette affaire. « Pris de panique et désormais ouvertement recherché par certains résidents des beaudottes. Le rappeur décide de s’envoler pour Dubaï. Trouvant qu’une partie de sa production n’est pas assez impliquée pour calmer l’histoire. Il décide de ne plus les suivre sur Instagram et de se séparer d’eux professionnellement. » assure l’influenceur.

Le rappeur répond et ironise

« En revanche des répercussions ont bien commencé à avoir lieu dans la capitale. Une association sevranaise a brûlé, le véhicule d’un proche du rappeur aurait brûlé, Un membre de son staff s’est fait tirer dessus avant hier. Une vidéo tourne déjà sur les réseaux. Aucune plainte n’a été déposée à l’encontre du rappeur à ce jour. » conclut ensuite KuntaKinté tout en postant une story de Maes avec le message « Les amis c’est comme le parapluie t’en as toujours un sauf quand il pleut« .

Face aux révélations, Maes a posté plusieurs vidéos de lui à Dubaï avec la légende « Pendant que ça blablate« . Questionné par un internaute sur Snapchat, il s’est confié sur cette affaire en confirmant une grande partie des rumeurs comme celle concernant son équipe.

Rédacteur et assistant technique du site. En charge également de trouver toutes les nouveautés du rap français et de l'actualités du moment qui buzz sur la toile pour la rédaction des articles.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.