Soso Maness dénonce les bavures policières en immersion dans la BAC Nord de Marseille

Soso Maness vous plonge en immersion dans la BAC Nord de Marseille pour dénoncer les bavures policières

Soso Maness enchaine les clips, extraits de son deuxième album Mistral, à découvrir aujourd’hui le clip du morceau “Interlude“, dans le même esprit que le clip “TP” extrait de son premier album Rescapé, le clip est tourné en caméra subjective.

Soso Maness est le soleil noir de Marseille. Il a brillé sur la scène rap avec un premier opus Rescapé en 2019, le « maire de la ville » comme certains aiment à l’appeler est passé en moins d’un an du statut de rookie qu’on n’avait pas vu venir, à celui d’artiste à part entière que les médias se sont empressés de faire connaître au public.

C’est sur le plateau de Clique (Canal +) qu’il a annoncé la sortie de son nouvel album Mistral, tout un symbole, le vent a tourné dans le bon sens et Soso Maness s’est frayé un chemin vers les radios nationales, Skyrock en tête, qui joue son tube « So Maness », devenu l’hymne de la franc-manessrie, (le nom qu’il donne à ses supporters). Un titre qui a fait danser toutes les générations pendant le confinement.

“Mistral”, “Dans mes rêves” et “Interlude” sont les derniers extraits clippés de son deuxième album Mistral paru le 5 juin dernier, avec en featuring Alonzo, Lacrim, Hornet la frappe Da Uzi.