Mouloud Achour moqué sur l’échec commercial de son film, il en rigole

Mouloud Achour moqué sur l'échec commercial de son film, il en rigole

Le seul film où il y a plus d’acteurs que de spectateurs

Le 8 septembre dernier, Mouloud Achour a présenté son premier long métrage nommé Les Méchants. Le film n’a pas eu le succès commercial espéré et n’a pas attiré les foules dans les salles de cinéma à sa sortie. L’humoriste Redouane Bougheraba s’est moqué de cet échec dans l’émission Clique en direct il y a quelques jours et cela a bien amusé l’animateur de Canal+.

A l’occasion de la sortie de son premier film co-réalisé avec Dominique Baumard, Mouloud Achour a subi les foudres du journaliste spécialisé dans le rap, Yérim Sar. « On va pas se mentir mouloud c’était déjà une merde bien avant son film » a-t-il tweeté au sujet de ce long métrage. Pas très affecté par ce tacle, le présentateur de Clique n’a pas répondu et ne semble pas touché par les critique à encontre.

Mouloud Achour prend avec humour le bide de son film

Dans « Le Terminus de Redouane Bougheraba », l’humoriste présent dans un petit rôle dans le film à fait plusieurs blagues sur cet échec commercial. A l’affiche de près de 300 salles à sa sortie, Les Méchants n’a attiré que 77 000 personnes et les premiers retours de la presse sont plutôt négatifs. Face à l’actrice Josiane Balasko, il a commenté, « Josiane, vous avez la troupe du Splendid. Nous, on a le ‘Summer Tour’. C’est pareil. On est des groupes d’humoristes et de copains. » avant de continuer sous les fous rires de Mouloud Achour. « On est vachement similaires parce qu’on a fait un film aussi, réalisé par Mouloud. Vous, vous faites beaucoup d’entrées. Nous, on fait beaucoup de sorties. C’est le seul film où il y a plus d’acteurs que de spectateurs. Si toutes les familles des acteurs étaient venues, on aurait fait le million en première semaine ».

Malgré le flop de long métrage, l’animateur a pris cela humour et ne s’est pas vexé. « On est les Bronzés, à part qu’on est les vrais bronzés. Il y a Djimo, Hakim, Roman. On est vraiment bronzés dans l’équipe. Hakim Jemili, c’est un peu Michel Blanc par rapport à la calvitie. » a poursuivi Redouane Bougheraba avant de conclure, « Je suis Gérard Jugnot. Roman, c’est Christian Clavier. Et vous, vous êtes un peu notre Djimo. Vous voyez qui c’est ? Si vous ne voyez pas qui c’est, lui-même, il ne sait pas non plus ».

Administrateur et éditeur pour le site 13or-du-hiphop, technicien en charge des serveurs et du bon fonctionnement du site internet, passionné du hip hop américains et français depuis le début des années 2000.