Sinik moqué par Booba après les critiques sur sa réponse « claquée » de leur clash

Sinik moqué par Booba après les critiques sur sa réponse

Les récents confidences de Sinik au sujet de son clash avec Booba n’ont pas manqué de faire réagir le DUC notamment sur le fait que le rappeur des Ulis affirme qu’à l’époque, il portait une arme à feu pour se défendre d’une éventuelle attaque physique.

Toujours très actif sur le compte Instagram de La Piraterie en attendant la sortie de son prochain titre « Dragon », Booba n’a pas aimé les dernières déclarations de Sinik au sujet de leur clash. Le DUC a décidé de le faire savoir en se moquant des propos de son rival au sujet de leur clash dans sa dernière interview. B2O n’a pas raté l’occasion de relancer les hostilités à l’encontre de l’ancien compère de Diam’s qui s’est longuement exprimé sur cette embrouille en révélant quelques détails sur les tensions à l’époque entre les deux rappeurs français.

A lire également : Booba : sa fortune de plusieurs millions révélée, B2O réagit

Les hostilités reprennent !

Il y a déjà plus d’une dizaine d’années que le clash entre eux avait mis le feu au rap game pendant plusieurs semaines avant que les rivalités ne cessent finalement. Le différend entre les deux rappeurs semble donc devenu aujourd’hui de l’histoire ancienne sauf que les derniers propos de Sinik ont ravivé des anciennes tensions. Un passage de sa dernière déclaration que Booba a posté dans une story du compte de La Piraterie à l’aide d’une capture d’écran pour surligner les propos de Thomas Gérard Idir de son vrai nom avec le message, « Du coup, il a préféré tatouer des coccinelles » en référence au salon de tatouage ouvert par ce dernier à Paris.

Dans cet entretien en question, l’artiste des Ulis a entre autres expliqué qu’il s’attendait à une réponse de B2O de son titre « L’homme à abattre » à l’époque des faits mais qu’il ne pensait que cela serait aussi « claquée ». Par la suite, il a également confié au sujet de ce clash avoir eu peur pour sa vie. « C’était vraiment une période de parano. On m’a dit : “Sors calibré”. Pendant un an, je marchais et j’en avais un sur moi parce que je me disais : je peux me faire allumer n’importe où, par n’importe qui » explique-t-il. Des propos sur lesquels, le DUC n’a pas hésité à rebondir pour le tacler.

 

Sinik moqué par Booba après les critiques sur sa réponse

6 COMMENTAIRES

  1. les vrais fans de rap lours de sens ecoutent sinik
    on laisse le petit oourson aux fans de barbie. wesh wesh yoyo and Co…

  2. C’est qui ces kikoolol qui connaissent pas Sinik !?
    Retournez écouter vos chiasses d’autotune et laisser les vrais rappeurs.

  3. Booba qui clash SINIK? On aura tout vu. La légende c’est SINIK depuis de nombreuses années. La génération Booba est à vomir

Comments are closed.