Gims demande aux muslims d’arrêter de lui souhaiter la Bonne Année


Pour commencer la nouvelle année, Gims a décidé de pousser un gros coup de gueule ! Dans une courte vidéo postée sur les réseaux, visiblement agacé, Meugui adresse un message aux personnes qui lui envoient des messages pour souhaiter la bonne année afin de demander de stopper cela.

Alors qu’il n’a pas réagi à la récente fuite d’un audio de Maeva Ghennam qui l’accuse de l’avoir menacée (prison, expulsion de Dubaï) après sa voir vidéo en compagnie de Booba dans laquelle elle insulte Gims, ce dernier s’est exprimé pour la nouvelle année mais à l’inverse d’autres personnalités ce n’est pas pour souhaiter une bonne année 2022 mais pour s’énerver des messages reçus durant tout le mois de janvier et de février.

Gims demande aux musulmans de ne pas fêter la nouvelle année

En attendant son retour sur scène avec la Sexion D’Assaut programmé pour le printemps 2022, la mari de DemDem a demandé à son public d’arrêter de lui souhaiter une bonne année dans les messages. « S’il vous plaît avec les “bonne année”, “Nouvel an”, laissez-moi, vous savez bien que je n’ai jamais répondu à ça, et vous continuez à m’en envoyer jusqu’en janvier, février » déclare Gims au début de la séquence avant de poursuivre, « En plus, les muslims, on a la même conviction, arrêtez avec cela. Ce sont des muslims qui m’envoient ça, la plupart du temps. Les frères, ne faites pas ça. ».

Gims parle ensuite des fêtes d’anniversaire et de Noël, « Laissez, je souffre avec ça, ne faites pas ça, parce que c’est comme ça. C’est un pas de plus vers la mort. Donc ça ne fait pas partie de nos convictions. Venez, on se concentre sur nos trucs à nous. Ce n’est pas méchant. Mais restons forts sur nos valeurs. » affirme-t-il avant de conclure « Quand je vois des grands sapins chez des Mustafa, des Bakari, je vois qu’on n’est pas concentré à la maison là-bas ».

1 COMMENTAIRE

  1. Dans tes musiques tu parles de tout sauf de religions et maintenant tu fais le MUSLIM ???

    ALLEZ RENTRE CHEZ TOI….

Comments are closed.