Jon Jones a failli briser physiquement Ciryl Gane pour de vrai

Jon Jones a failli briser physiquement Ciryl Gane pour de vrai

En MMA, après la victoire de Jon Jones sur Ciryl Gane, ce qui est certain, c’est que l’Américain est toujours aussi dangereux après trois années d’absence dans l’octogone et qu’il faudra compter sur lui dans les années à venir comme le prouve encore sa récente déclaration sur son combat à l’UFC 285 face au français.

J’ai entendu la colonne vertébrale de Ciryl Gane craquer !

Jon Jones est devenu le nouveau champion de la catégorie poids lourd de l’UFC lors du main event de l’UFC 285, face à Ciryl Gane et a fait le bonheur de Drake avec un gain de 1,7 millions de dollars en misant sur l’américain. Bones n’a pas failli à sa réputation et a une nouvelle fois prouvé qu’il est bien l’un des meilleurs combattants de l’histoire du MMA. Bien qu’il ait failli être dominé dans les premières minutes du combat après le premier coup donné par le français, Jone a été sans pitié pour soumettre son adversaire dès le premier round en deux minutes seulement de combat et il a presque failli le briser physiquement, sa colonne vertébrale a craqué.

Dans une entretien pour le média La Sueur, Jon Jones est revenu sur ce triomphe contre Gane et s’est en effet expliqué plus en détails sur le déroulement du combat ainsi sur ce qu’a subit son adversaire :

“J’ai verrouillé ma prise deux fois. La première, j’ai entendu sa colonne vertébrale craquer. Je lui ai offert un petit réajustement de chiropracteur. La deuxième fois, il n’a pas voulu que je refasse la même chose à son cou, donc j’ai mis mon bras autour de sa nuque, et je l’ai étranglé jusqu’à ce qu’il abandonne.”

Le nouveau champion UFC n’a pas laissé le temps à son rival de comprendre ce qui lui arrive après ce craquement en réajustant sa guillotine pour le soumettre ensuite à l’abandon et remportant la victoire.

“Je ne m’attendais pas à ce que ça aille aussi vite. Mais au final, c’est ce qu’on cherchait à obtenir : la victoire et la domination.”


Administrateur et éditeur pour le site 13or-du-hiphop, technicien en charge des serveurs et du bon fonctionnement du site internet, passionné du hip hop américains et français depuis le début des années 2000.