Youssoupha gagne son procès contre Eric Zemmour en appel

Youssoupha gagne son procès contre Eric Zemmour en appel

Youssoupha vient d’être relaxé dans son procès face au journaliste Eric Zemmour, la cour d’appel ayant conclue ses propos sur le morceau “A force de le dire” n’excédaient pas les limites admissibles en matière de liberté d’expression artistique.

La cour d’appel a jugé le rappeur français non coupable suite à la plainte déposé par Zemmour pour injure et menace de mort au mois de mars 2009 pour la phrase “Je mets un billet sur la tête de celui qui fera taire ce con d’Eric Zemmour” sur le titre “A force de le dire” extrait de son second album solo “Sur les chemins du retour”.
La cour a notamment déclaré que M. Zemmour “journaliste, chroniqueur et polémiste connu pour son sens pas toujours bienveillant de l’humour et de la formule”, est “un personnage public” vis-à-vis duquel “une plus grande tolérance s’impose”.

En octobre 2011, le tribunal de première correctionnel de Paris avait donné raison au chroniqueur et le rappeur avait été condamné pour injure publique à une peine d’amende de 800 euros avec sursis. Youssoupha s’était défendu en évoquant les provocations d’Eric Zemmour contre les rappeurs francais, que le journaliste avait traité de “une sous-culture d’analphabètes”.
Clip Youssoupha Menace de mort :
[jwplayer mediaid=”18684″]

3 COMMENTAIRES

  1. Rien d’étonnant, les juges sont des collabos.
    Je mets un billet sur la tête de celui qui fera taire ce *** de ****.

  2. ouais et Zemmour s’est un collabo de la provoque aussi alors c donnant donnant dans ce cas s’est tout …. Youssoupha a le droit de l’ouvrir pour se défendre contre cet arrogant qui insulte avec des belles phrases tout droit sortie de petit Robert
    l’insulte qu’elle soit bien formulé ou pas reste une insulte quand meme
    désolée d’intervenir sur le commentaire que maintenant mais vraiment ton commentaire te rend collabos autant que tout ceux que tu traites de collabo
    paix

Comments are closed.