Orelsan s’exprime sur l’absence de Booba, Damso et Niska aux Victoires

Orelsan s'exprime sur l'absence de Booba, Damso et Niska aux Victoires

Alors qu’une pétition a été lancé sur la toile pour lui retirer ses Victoires de la musique remportées vendredi dernier et que le chroniqueur de TPMP, Gilles Verdez s’en est pris à lui, Orelsan vient d’accorder une interview dans Les Inrocks.

Lors cet entretien Orel s’est exprimé sur les absences de Booba, Damso ou encore Niska dans les nominés de la dernière édition des Victoires dont il a été le grand vainqueur ainsi que la place du rap français dans cette cérémonie.

“Je n’étais pas mal à l’aise. J’avais déjà eu deux Victoires, il y a six ans : album urbain et révélation du public, je crois. Ce jour-là, j’étais un petit peu plus surpris. Cette année, je remporte notamment la catégorie de l’artiste de l’année, c’est assez ouf ! A partir du moment où t’es nommé, t’as envie de gagner. Au sujet des absences, ce qui m’a le plus surpris, c’est celle de Niska. Car je crois que l’album de Booba est sorti trop tard pour être en lice. Je comprends les polémiques. Damso et Niska ont sorti les albums que j’ai le plus écoutés cette année, donc moi, perso, j’aurais voté pour eux. J’aurais bien aimé qu’ils soient là. Après, je sais bien que c’est un vote de l’industrie et pas un choix du public. Je vois un peu le genre de votants dont il s’agit.” a-t-il déclaré.

Orelsan a ensuite ajouté “Beaucoup de gens ont dit que c’était la victoire du rap en 2018. Moi je trouve qu’il devrait y en avoir encore plus. Par rapport à ce que les rappeurs représentent dans l’industrie, en vrai, il ne devrait y avoir presque que du rap aux Victoires. Comme c’est le cas aux Etats-Unis avec les Grammys. Je n’ai jamais adoré la télé… Je n’en fais pas beaucoup, ou alors des trucs que je connais, comme Quotidien. Mais j’ai quand même envie de défendre ma musique, de trouver le juste milieu.”.

LAISSER UN COMMENTAIRE