Le témoignage bouleversant de Gabriel 14 ans après des violences policières

Le témoignage bouleversant de Gabriel 14 ans après des violences policières

Le 25 mai dernier, Gabriel, un adolescent de 14 ans a été interpellé par la police à Bondy après avoir essayé de voler un scooter, une interpellation musclée qui ont causé au jeune homme une grave blessure au visage l’obligeant à se faire opérer, il s’est exprimé pour la première fois lors d’une interview accordée à Loopsider en révélant les détails de son arrestation.

“Quand je les ai vus, j’ai commencé à courir. (…) J’avais peur, ils couraient et m’insultaient” a expliqué Gabriel, il s’est ensuite fait arrêter par les policiers qui l’ont plaqué au sol avant de le menotter et d’être maintenu au sol par un agent avec ses genoux sur le dos, un autre policier a tenu ses pieds et un troisième a donné plusieurs coups de pieds.

Après son interpellation, le visage en sang, Gabriel a été emmené au commissariat de Bobigny en état de santé critique, des pompiers sont finalement venus le chercher après environ 40 minutes alors qu’il a vomi et subit des maux de tête, l’ado a ensuite expliqué aux pompiers que se sont les policiers qui l’ont mis dans cet état mais ils ont démenti sa version des faits, le jeune homme serait tombé tout seul selon eux et qu’un agent a ensuite trébuché sur lui.

Gabriel est sorti du commissariat en ayant perdu quatre dents, avec une fracture maxillaire étendue à l’os de l’œil gauche, il a ensuite été opéré avec une interruption totale de travail de 30 jours, sa famille a ensuite déposé une plainte au parquet de Bobigny et auprès de l’IGPN pour élucider cette affaire.

2 COMMENTAIRES

  1. Ce n’est qu’un enfant et il ne méritait pas toute cette violence, mais il ne faudrait pas oublier qu’il était en train de voler un scooter!!
    S’il commence comme ça à 14 ans et qu’on l’autorise à porter plainte en plus, la prochaine fois, à 16 ans il braquera une banque. C’est ça le laxisme à la Française!!

  2. Méfiez vous des manipulations, ce gvt de mafieux veut transformer la contestation sociale en contestation raciale. Y’a plus d’emplois, les services publics tombent en lambeaux… et au lieu de se réunir pour les contrer, on s’invente des histoires bidons pr se taper dessus. Les français de souche détestent aussi la Police, elle a passé l’année 2019 à les eborgner !

Comments are closed.