Ademo est en GAV pour rébellion, outrage et usage de stupéfiants

Ademo est en GAV pour rébellion, outrage et usage de stupéfiants

Alors que les images de l’arrestation d’Ademo ont enflammé les réseaux sociaux ce samedi soir, on connait désormais les motifs de son arrestation, le rappeur français du groupe PNL a été placé en garde après son interpellation « usage de stupéfiants », « outrage » et « rébellion » a révélé officiellement dans la soirée l’Agence France Presse.

L’un des deux frères du groupe PNL a en effet été placé ce samedi en fin d’après midi en garde à vue au commissariat du XIVe arrondissement de Paris a confirmé une source judiciaire à l’AFP, les motifs d' »usage de stupéfiants », « outrage » et « rébellion » ont été retenus contre Ademo.

Dans les vidéos diffusées sur la toile, dans le quartier d’Alesia à Paris, le rappeur originaire de la cité des Tarterêts apparaît notamment en train de se faire plaqué au sol puis menotté par plusieurs policiers dans le quartier d’Alesia avant de se faire arrêter, cette arrestation a provoqué un attroupement, des fans du groupe PNL ont demandé aux policiers de le ménager.

Estelle.G : co-gérante, responsable commercial, marketing, en charge des réseaux sociaux et rédactrice occasionnelle. Je fusionne deux de mes passions, le Hip-hop et l'écriture.