Traité de pointeur, Arouf Gangsta réagit aux révélations embarrassantes

Traité de pointeur, Arouf Gangsta s'exprime après les révélations embarrassantes

Il y a quelques jours l’influenceur Arouf Gangsta s’est retrouvé dans la sauce sur Twitter suite à des lourdes accusations à son encontre., il est resté serein face aux dossiers révélés alors que le clip de son dernier titre fait un carton sur YouTube.

Alors que Freeze Corleone l’avait dédicacé dans son dernier album « Le Menace Fantôme » au mois de septembre dernier sur le premier extrait du projet avec le titre « Freeze Rael », celui qui est à la fois humoriste et chanteur l’avait même remercié au passage à l’époque mais s’est retrouvé au cœur d’une polémique après des révélations très compromettantes sur Twitter par des internautes l’accusant notamment d’avoir réclamé des photos à des jeunes filles mineures le tout avec des fichiers audio, vidéos ou encore des captures d’écran pour prouver les faits reprochés à l’influenceur accusé également d’avoir eu des propos racistes, les internautes ont aussi traité Arouf Gangsta de « pointeur ».

Celui qui se fait appeler « le plus beau rebeu de tous les temps » vient de présenter son nouveau clip nommé « Pomelop » et se rapproche du million de vues alors que sa chaine YouTube cumule plus de 100 000 abonnés, face à la polémique Arouf Gangsta s’est exprimé pour nier rapidement les faits sur son compte Snapchat. Dans une vidéo il apparaît avec un large sourire, décontracté et ne semble pas affecté par les révélations contre lui, “ses fans continueraient à le suivre” affirme-t-il dans la séquence vidéo avant de poursuivre dans la séquence la promotion de son dernier clip, des explications qui n’ont pas vraiment convaincu le public sur les réseaux sociaux mais cela n’a pas altéré la sortie de son single cumulant des milliers de vues sur Youtube .

Rédacteur et assistant technique du site. En charge également de trouver toutes les nouveautés du rap français et de l'actualités du moment qui buzz sur la toile pour la rédaction des articles.