MHD et Booba performent dans “Kabila”, un titre nerveux et agressif

MHD et Booba performent dans Kabila, un egortip nerveux et agressif [Son]

Un titre aux sonorités Brésiliennes

Les fans de Booba et MHD attendaient depuis longtemps de découvrir la collaboration inédite entre les deux rappeurs, le featuring avait été annoncé depuis 2017 et aurait du figurer initialement sur l’album Trône de B2O mais sans doute pour des soucis des droits finalement le morceau n’était pas sorti et vient enfin d’être dévoilé ce lundi sur IGTV du compte Instagram de La Piraterie.

“KABILA 🏴‍☠️ Ça aurait dû être sur Trône. On le ressort du fichier nwar. @mhdofficiel que la force soit avec toi. #ITSULTRASEASONPUTO” peut-lire en légende de la publication du profil “La Piraterie” qui s’occupe de relayer les actualités de Booba sur Instagram depuis son bannissement sur le réseau social au mois de décembre dernier, la mise en ligne du single est accompagnée d’une vidéo inspirée de l’univers du célèbre film La Cité De Dieu sur l’histoire d’un quartier violent de Rio de Janeiro. Ce titre est une ancienne archive datant de 2017, l’artiste Brésilien Mc Joao est également présent en featuring sur Kabila en plus du prince du prince de l’Afro Trap, MHD.

Le DUC avait annoncé la mise en ligne du morceau ce dimanche sur son compte Twitter avec un acte piraterie, au contraire de ce que les fans avaient espéré le single ne va pas figurer sur son nouvel album “Ultra” à paraître pour le 5 mars. Booba n’a pas précisé pour le moment s’il sera disponible ou non sur les plateformes de streaming alors qu’il semble avoir eu des problèmes de droits d’auteurs pour la sortie de ce titre à l’époque, MHD de son côté n’a pas réagi et n’a pas encore relayé la nouvelle sur ses réseaux.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par @lapiraterieofficial

Estelle.G : co-gérante, responsable commercial, marketing, en charge des réseaux sociaux et rédactrice occasionnelle. Je fusionne deux de mes passions, le Hip-hop et l'écriture.

1 COMMENTAIRE

Comments are closed.