Orelsan : la reprise d’un de ses classiques a fait sensation dans The Voice

Orelsan : la performance d'un candidat de The Voice avec sa reprise de Suicide social

Ce samedi soir un candidat de The Voice, The Vivi a fait sensation pour sa reprise d’un morceau d’Olelsan avec le titre “Suicide social” extrait de l’album “Le Chant des sirènes” paru en 2011 dans lequel le rappeur originaire de la ville de Caen s’était mis dans la peau d’un individu en plein dépression faisant un bilan acerbe de notre société actuelle rappelant la fameuse scène du monologue du personnage incarné par Edward Norton dans le film réalisé par Spike Lee, “La 25ème heure” sorti en 2002.

La reprise de Suicide social a secoué la toile

The Vivi se présente comme étant un rappeur streamer, le jeune homme se filme en direct dans des vidéos diffusées sur Internet en train de rapper et il s’est fait remarquer lors des auditions à l’aveugle de l’émission de “The Voice” diffusée sur TF1 samedi dernier en faisant le choix de reprendre avec réussite le single “Suicide social“, le chanteur a fait un véritable carton sur scène face à un Vianney en feu qui a apprécié la performance.

“Quand la production m’a proposé cette chanson, j’ai tout de suite dit oui, d’autant que je l’avais déjà reprise en 2015 sur mes réseaux” a expliqué The Vivi alias Vincent au quotidien Le Parisien sur le choix de ce morceau du rappeur français Orelsan. Le chanteur a réussi à faire retourner les quatre membres du jury formé de Marc Lavoine, Florent Pagny, Amel Bent et Vianney avec sa prestation. Ce dernier, très excité s’est même mis debout sur son fauteuil pour reprendre les paroles du morceau avant de voir le candidat rejoindre son équipe pour la suite de la compétition.

Estelle.G : co-gérante, responsable commercial, marketing, en charge des réseaux sociaux et rédactrice occasionnelle. Je fusionne deux de mes passions, le Hip-hop et l'écriture.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.