Kaaris a réussi à faire pleurer Future

Kaaris a réussi à faire pleurer Future

Le 12 mars 2021, Kaaris a présenté “Château Noir” avec comme premier extrait le single éponyme du projet dont le clip totalise plus de 5 millions de vues sur Youtube, pour en assurer la promo, le rappeur de Sevran enchaine les interviews depuis ces dernières jours et lors de celle avec le média GQ, il a confié une anecdote amusante sur sa rencontre il y a quelques années avec Future pour l’enregistrement de leur titre en commun.

En 2015, Kaaris s’était offert un featuring de prestige pour son projet “Le bruit de mon âme”, son deuxième album studio sur lequel il avait invité plusieurs artistes tel que Lacrim sur le titre “El Chapo”, 13 Block sur “Vie Sauvage”, Blacko sur “Voyageur”, Izxo & Solo Le Mythe sur “Situation” et enfin Future sur le single “Crystal”, c’est sur la collaboration avec ce dernier que le Sevranais a révélé un détail amusant de leur rencontre lors de son interview chez GQ.

Lors de cet entretien dans les locaux de GQ France Riska est revenu sur sa carrière qui a explosé en 2012 avec son couplet sur le titre “Kalash” de Booba extrait de l’album “Futur” puis avec le succès de “Or Noir” en 2013 tout en s’exprimant sur le retour de sa collaboration avec le label de production musicale Therapy avant de faire une révélation sur sa connexion avec Future qui pendant la session d’enregistrement du morceau “Crystal”, le rappeur américain a particulièrement apprécié le poulet braisé qu’ils ont mangé.

“Le meilleur souvenir que j’ai, c’est Future qui ne voulait plus s’arrêter en studio en fait.” a-t-il commenté à expliquer sur cette rencontre avant de poursuivre la réalisation de leur morceau commun, “Il voulait que le morceau dure 6 minutes. Il avait tellement kiffé l’instru de Therapy, sa vibe était bien de ouf dessus.” puis d’ajouter sur cette anecdote, “Il y avait une super bonne ambiance. On lui a ramené du poulet braisé là, d’un coin et il a fondu en larmes sur le poulet. Il pleurait quasiment. Il mangeait le poulet et n’avait plus de force. Il demandait : ‘c’est quoi ce poulet ?'”.

Estelle.G : co-gérante, responsable commercial, marketing, en charge des réseaux sociaux et rédactrice occasionnelle. Je fusionne deux de mes passions, le Hip-hop et l'écriture.

1 COMMENTAIRE

  1. Les sujets sont aussi peu intéressants que leurs interprètes , je comprends mieux le côté communautaire…. Finalement c’est mieux ainsi.

Comments are closed.